Mucem, I2MP

Mucem, I2MP

Des chercheurs au musée

Post doctorants

Trois post-doctorants rejoignent chaque année les équipes de recherche du Mucem après avoir été sélectionnés sur appel à candidatures, en partenariat avec le Labexmed  et l’EHESS.
Ils poursuivent leurs travaux à la fois dans leur laboratoire de rattachement ainsi qu'au Mucem.

Appels à candidature

Contrat post-doctoral d’un an renouvelable une fois, à compter du 1er octobre 2018. Le post-doctorant sera sous contrat avec l’Université d’Aix-Marseille et rattaché à une unité de recherche partenaire de LabexMed. Il mènera également ses travaux au sein de l’équipe scientifique du Mucem.
Les candidatures doivent être adressées au plus tard le 1er juin 2018.
Partenariat LabexMed, Mucem.
Appel à candidature post-doctorant LabexMed Mucem.pdf

 

Dans le cadre d’un partenariat entre le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille (Mucem) et l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS),  il est proposé le recrutement à compter du 1er novembre 2018 d’un chercheur post-doctorant pour un contrat d’une durée de 12 mois.
Le post-doctorant sera sous contrat à durée déterminée avec l’EHESS et sera rattaché à une unité de recherche de l’EHESS. Il mènera ses travaux au sein de l’équipe de la conservation du Mucem où il disposera d’un espace de travail et au sein du laboratoire de rattachement.

Appel à candidature Mucem/EHESS.pdf

 

 

2018
Zoé Carle

Docteure en littérature comparée, Centre Norbert Elias, IREMAM, Mucem, LabexMed.
Son programme de recherche
«Des voix aux murs : slogans et graffitis contestataires en Méditerranée» se propose de prolonger l'enquête «Tags et graff en Méditerranée» en ménageant une place particulière aux performances et inscriptions politiques dans l'espace public, alors que rues, places et murs sont aujourd'hui saturés d'écrits et de signes.

Au-delà des contenus même, il s’agit de porter attention à la matérialisation des messages dans l’espace public et dans l’espace urbain : performances chorales, inscriptions... mais également de prendre en compte les processus de patrimonialisation de ces formes poétiques mineures par les institutions littéraires ou muséales. Cette étude en trois volets se constitue d'une enquête sur les graffitis politiques à Marseille, d'une recherche autour de la présence des slogans et graffitis au sein des collections et des archives du musée, dans le cadre d'une réflexion plus large sur la question de l'archivage et de la patrimonialisation des productions contestataires.

Colloque «En mal d'archives» les 6 et 7 juin 2019 à l'I2MP

2018
Raphaël Botiveau

Politiste et cinéaste, Mucem/EHESS/Centre Norbert Elias/IMAF
Intitulé « Le passage des Alpes. Figures du franchissement d’hier et d’aujourd’hui », son projet s’intéresse au rapport d’un territoire de montagne – le Briançonnais – à la frontière et à sa traversée. Ponctuel ou pendulaire, ce passage figure une constante historique aujourd’hui remise en cause par le retour des contrôles policiers entre la France et l’Italie, deux pays de l’Union européenne. S’appuyant notamment sur des collectes réalisées par le MNATP dans les Hautes-Alpes, ce projet retravaille aujourd’hui des figures emblématiques de la migration – comme celles du berger et des travailleurs saisonniers piémontais de la province de Cuneo.

2017
Élise Olmedo

Géographe, Centre Norbert Elias (CNE)/Mucem/Labexmed
Élise Olmedo est géographe, post-doctorante au Centre Norbert Elias et au Mucem depuis 2017. Ses recherches en sciences sociales portent sur les écritures sensibles de la recherche, la micro-géographie et l'approche par l'individu. Au musée, elle développe un travail sur la cartographie sensible dans le cadre d'enquêtes-collectes menées en parallèle des expositions et s'intéresse à la manière dont ces documents sensibles peuvent être mobilisés et diffusés dans le cadre muséal.

Dans le cadre de la préparation de l'exposition «Le Temps de l'île» qui aura lieu au Mucem du 17 juillet au 11 novembre 2019, et de l'exposition «Métiers et savoir-faire Romani en Europe et en Méditerranée» prévue en 2022, elle mène des enquêtes de terrains sur l’île de Mali Losinj en Croatie et en collaboration avec des voyageurs dans la région à Toulon et à Marseille.

Cycle de séminaires «Métiers et savoir-faire Romani en Europe et Méditerranée», coordonné par Julia Ferloni (conservatrice, Mucem), Elise Olmedo, Jonah Steinberg (Université du Vermont, Etats-Unis), Anna Mirga (Eriac) en juillet 2018 et en mai 2019.

Cycle de séminaires « Le temps de l'île », coordonné par Jean-Marc Besse et Guillaume Monsaingeon (co-commissaires de l’exposition), Elise Olmedo (post-doctorante Université Aix-Marseille, Mucem, Centre Norbert Elias) et Aude Fanlo (Mucem) en partenariat avec la Fabrique des écritures en sciences sociale du Centre Norbert Elias (UMR 8562 du CNRS).

Journée d'étude «Décrire le paysage de l'île», 26 mars 2018, coordonnée par Elise Olmedo en partenariat avec la Fabrique des écritures en sciences sociale du Centre Norbert Elias (UMR 8562 du CNRS).

Projection cinématographique et débat, «La fabrique de l'île» 19 octobre 2018, coordonnés par Elise Olmedo en partenariat avec la Fabrique des écritures en sciences sociale du Centre Norbert Elias (UMR 8562 du CNRS).

2017
Emmanuelle Hellio

Sociologue, LEST/Mucem/Labexmed
Son projet de recherche «de l’invention de l’agriculture aux nouveaux dieux de la globalisation alimentaire» porte sur le développement de l’agriculture intensive en Méditerranée, et les migrations liées au travail saisonnier. Dans ce contexte, son ethnographie de plusieurs familles du Gharb et du Rif au Maroc, montre les effets de la migration saisonnière sur l'habitat, l'usage des terres et sur les configurations
conjugales et familiales.

2016—2017
Giulia Fabbiano

Anthropologue , Idemec/Mucem/Labexmed
Dans le cadre du pôle «mobilités, communications, métissages» le programme «Retour(s): politiques, poétiques, pratiques» aborde les mobilités sous l’angle original du retour «chez soi» à partir d’une série d’enquêtes réalisées en Algérie et des archives du Mucem. Les premières enquêtes de terrain ont été menées à Tiaret et à Alger. Parallèlement, une enquête qualitative a été menée auprès de 10 groupes de visiteurs de l’exposition Made in Algeria.

Journée d’étude Espace(s) du revenir 8 et 9 décembre 2016, en partenariat avec l’Idemec et le Labexmed. Coordination Giulia Fabbiano et Azita Bathaïe.

Atelier pluridisciplinaire 1962 aujourd'hui : performances mémorielles et défis patrimoniaux,organisation Giulia Fabbiano dans le cadre du cycle "Algérie-france, la voix des objets", dont elle a participé à la conception.

2016—2017
Saker El Nour

Anthropologue, Mucem/EHESS/Centre Norbert Elias
Son programme de recherche sur «les transformations socio-écologiques en Egypte rurale» associe les données ethnographiques aux analyses quantitatives des sciences de l’environnement, sur des terrains réalisés en Haute Egypte (Assouan). Ses travaux contribuent au développement du pôle Agriculture, alimentation (notamment sur le thème de la diète méditerranéenne). 
Journée d’étude Alimentation méditerranéenne: analyses historiques et questionnement muséologique 4 et 5 mai 2017.
Coordination Saker El Nour et Edouard de Laubrie.

2015—2016
Kinda Chaib 

Historienne, Iremam/Mucem/Labexmed
Ses recherches ont porté sur «l’imagerie des martyrs en contexte violent» au Liban sud, lors de commémorations organisées par le Hezbollah, ou auprès de responsables culturels notamment de musées, de communicants, de fabricants de films et d’objets, de sympathisants ou encore d’associations de scouts. Elles documentent la construction et la circulation des codes et des références dans la figuration du martyr, lisibles dans la dramaturgie des défilés, à travers la gestuelle et les vêtements portés, et dans les objets tant religieux que militants collectés (fanions, banderoles, objets dérivés, etc).

Journée d’étude Exposer et s’exposer: Les martyrs mis en scène dans l’espace public (Liban, Iran) 4 et 5 novembre 2016. En partenariat avec l’Iremam et le Labexmed.

Séminaire mensuel 2016-2017 La fabrique de l’image dans les mondes arabes et musulmans
Coordination Kinda Chaib et Mathilde Chèvre

2015
Lucile Gruntz

Anthropologue, LPED/Mucem/Labexmed
Dans le cadre de la préparation de l’exposition Vies d’ordures elle a mené des enquêtes de terrain en Tunisie et au Maroc.

2014
Yann Philippe Tastevin

AnthropologueCNE/Mucem/Labexmed
Commissaire associé de l’exposition Vie d’Ordures, il a coordonné avec Denis Chevallier, commissaire général,  l'enquête-collecte Le grand atelier des déchets et les séminaires de recherche préparatoires. Il est aujourd’hui chargé de recherche au LISST (Université de Toulouse)

Séminaire 2016 Restes et innovations.
En partenariat avec l’EHESS et la revue Technique et cultures.
Coordination Yann-Philippe Tastevin et Frédéric Joulian

Séminaires 2015 L’économie des déchets et du  recyclage en Méditerranée

2013—2014
Manoël Penicaud

Anthropologue, Idemec/ Mucem/Labexmed
Commissaire associé de l’exposition «Lieux saints partagés», il a coordonné et mené avec Dionigi Albera, commissaire général de l’exposition, les enquêtes collectes préparatoires.
Il est aujourd’hui chargé de recherches à l’Idemec.

 


Chercheurs internationaux en résidence

Des résidences de recherche sont régulièrement proposées, en partenariat avec l'Imera et avec la Fondation Camargo

2018
David Gabriele Gandolfo

Artiste et designer, en partenariat avec l'Imera, David Gabriele gandolfo travaille autour des concepts de land art et d’art urbain, qu’il fait évoluer à travers une démarche collaborative impliquant les populations.
En 2017 il présentait l’installation « We are here/Nous sommes ici » sur la terrasse de la tour du Roy René au Fort Saint Jean.
En résidence IMéRA/Mucem pour réaliser « La Maison du pain » avec de jeunes migrants, parcours en quatre étapes ouvrant des ateliers de fabrication du pain avec des associations autour de la Méditerranée, il a également participé le 25 juin 2018 à l’i2mp à la rencontre «Art participatif et rituels contemporains» qui proposait d’appréhender le rôle de l’art participatif dans le champ de l’art contemporain, face aux défis culturels des sociétés contemporaines.

2017
Aramis Lopez

Chercheur et curateur, mène une enquête sur «l’Amour dans les villes méditerranéennes» dans le cadre d’une résidence Imera/Mucem.

2016
Rima Djahine

Artiste, en partenariat avec la Fondation Camargo

2015
Marion Slitine

Doctorante en anthropologie, Marion Slitine réalise une thèse sur les mondes de l’art contemporain en Territoires palestiniens depuis 1990.
Elle a coordonné, lors de sa résidence Camargo/Mucem,  la journée d’étude Gaza inédite: créations artistiques contemporaines, entre confinement et ouverture du 21 mars 2016.
Le Mucem organisait en mars 2017 un temps fort consacré à la Palestine Palestine : territoire, mémoire, projections.

2015
Franz Fischnaller

Son projet New Generation Interaction in Cultural Heritage a notamment donné lieu au séminaire Museums as cultural, urban, creative interface.


Doctorants en Cifre

2017—2020
Renaud Chantraine

IIAC/Mucem
Renaud Chantraine entreprend une thèse de doctorat en anthropologie sur La Patrimonialisation des minorités sexuelles. Approches comparatives : France, Pays-Bas, Allemagne et sur l’étude et la valorisation d’un important fonds issu de l’enquête-collecte Mémoires et lutte contre le Sida.
Séminaire 2016—2017 Pandémie: Sida

2016—2019
Nicolas Doduik

Nicolas Doduik

Aix Marseille Univ, CNRS, LAMES, Aix-en-Provence/Mucem

Nicolas Doduik fait une thèse de sociologie au Mucem sous la direction de Sylvia Girel, sur les rapports entre culture et loisirs dans les musées. Il développe des projets numériques au sein du département du développement culturel et des publics.

Recherche et formation au Mucem

Découvrir