Mucem, I2MP

Des chercheurs au musée

Post doctorants

Trois post-doctorants rejoignent chaque année les équipes de recherche du Mucem après avoir été sélectionnés sur appel à candidatures, en partenariat avec le Labexmed  et l’EHESS.
Ils poursuivent leurs travaux à la fois dans leur laboratoire de rattachement ainsi qu'au Mucem.

2017
Emmanuelle Hellio

Sociologue, LEST/Mucem/Labexmed
Son projet de recherche «de l’invention de l’agriculture aux nouveaux dieux de la globalisation alimentaire» porte sur le développement de l’agriculture intensive en Méditerranée, et les migrations liées au travail saisonnier. Dans ce contexte, son ethnographie de plusieurs familles du Gharb et du Rif au Maroc, montre les effets de la migration saisonnière sur l'habitat, l'usage des terres et sur les configurations
conjugales et familiales.

2016—2017
Giulia Fabbiano

Sociologue, Idemec/Mucem/Labexmed
Dans le cadre du pôle «mobilités, communications, métissages» le programme «Retour(s): politiques, poétiques, pratiques» aborde les mobilités sous l’angle original du retour «chez soi» à partir d’une série d’enquêtes réalisées en Algérie et des archives du Mucem. Les premières enquêtes de terrain ont été menées à Tiaret et à Alger. Parallèlement, une enquête qualitative a été menée auprès de 10 groupes de visiteurs de l’exposition Made in Algeria.

Journée d’étude Espace(s) du revenir 8 et 9 décembre 2016, en partenariat avec l’Idemec et le Labexmed. Coordination Giulia Fabbiano et Azita Bathaïe.

2016—2017
Saker El Nour

Anthropologue, Mucem/EHESS/Centre Norbert Elias
Son programme de recherche sur «les transformations socio-écologiques en Egypte rurale» associe les données ethnographiques aux analyses quantitatives des sciences de l’environnement, sur des terrains réalisés en Haute Egypte (Assouan). Ses travaux contribuent au développement du pôle Agriculture, alimentation (notamment sur le thème de la diète méditerranéenne). 
Journée d’étude Alimentation méditerranéenne: analyses historiques et questionnement muséologique 4 et 5 mai 2017.
Coordination Saker El Nour et Edouard de Laubrie.

2015—2016
Kinda Chaib 

Historienne, Iremam/Mucem/Labexmed
Ses recherches ont porté sur «l’imagerie des martyrs en contexte violent» au Liban sud, lors de commémorations organisées par le Hezbollah, ou auprès de responsables culturels notamment de musées, de communicants, de fabricants de films et d’objets, de sympathisants ou encore d’associations de scouts. Elles documentent la construction et la circulation des codes et des références dans la figuration du martyr, lisibles dans la dramaturgie des défilés, à travers la gestuelle et les vêtements portés, et dans les objets tant religieux que militants collectés (fanions, banderoles, objets dérivés, etc).

Journée d’étude Exposer et s’exposer: Les martyrs mis en scène dans l’espace public (Liban, Iran) 4 et 5 novembre 2016. En partenariat avec l’Iremam et le Labexmed.

Séminaire mensuel 2016-2017 La fabrique de l’image dans les mondes arabes et musulmans
Coordination Kinda Chaib et Mathilde Chèvre

2015
Lucile Gruntz

Anthropologue, LPED/Mucem/Labexmed
Dans le cadre de la préparation de l’exposition Vies d’ordures elle a mené des enquêtes de terrain en Tunisie et au Maroc.

2014
Yann Philippe Tastevin

AnthropologueCNE/Mucem/Labexmed
Commissaire associé de l’exposition Vie d’Ordures, il a coordonné avec Denis Chevallier, commissaire général,  l'enquête-collecte Le grand atelier des déchets et les séminaires de recherche préparatoires. Il est aujourd’hui chargé de recherche au LISST (Université de Toulouse)

Séminaire 2016 Restes et innovations.
En partenariat avec l’EHESS et la revue Technique et cultures.
Coordination Yann-Philippe Tastevin et Frédéric Joulian

Séminaires 2015 L’économie des déchets et du  recyclage en Méditerranée

2013—2014
Manoël Penicaud

Anthropologue, Idemec/ Mucem/Labexmed
Commissaire associé de l’exposition «Lieux saints partagés», il a coordonné et mené avec Dionigi Albera, commissaire général de l’exposition, les enquêtes collectes préparatoires.
Il est aujourd’hui chargé de recherches à l’Idemec.

 


Chercheurs internationaux en résidence

Des résidences de recherche sont régulièrement proposées, en partenariat avec l'Imera et avec la Fondation Camargo

2017
Aramis Lopez

Chercheur et curateur, mène une enquête sur «l’Amour dans les villes méditerranéennes» dans le cadre d’une résidence Imera/Mucem.

2016
Rima Djahine

Artiste, en partenariat avec la Fondation Camargo

2015
Marion Slitine

Doctorante en anthropologie, Marion Slitine réalise une thèse sur les mondes de l’art contemporain en Territoires palestiniens depuis 1990.
Elle a coordonné, lors de sa résidence Camargo/Mucem,  la journée d’étude Gaza inédite: créations artistiques contemporaines, entre confinement et ouverture du 21 mars 2016.
Le Mucem organisait en mars 2017 un temps fort consacré à la Palestine Palestine : territoire, mémoire, projections.

2015
Franz Fischnaller

Son projet New Generation Interaction in Cultural Heritage a notamment donné lieu au séminaire Museums as cultural, urban, creative interface.


Doctorants en Cifre

2017—2020
Renaud Chantraine

IIAC/Mucem
Renaud Chantraine entreprend une thèse de doctorat en anthropologie sur La Patrimonialisation des minorités sexuelles. Approches comparatives : France, Pays-Bas, Allemagne et sur l’étude et la valorisation d’un important fonds issu de l’enquête-collecte Mémoires et lutte contre le Sida.
Séminaire 2016—2017 Pandémie: Sida

2016—2019
Nicolas Doduik

LAMES/Mucem
Nicolas Doduik a pour sujet de thèse en sociologie la Mise en œuvre de dispositifs de médiation numérique expérimentale et travaille au sein du département des publics.

Recherche et formation au Mucem