Enquêtes-collectes

L’enquête-collecte consiste à programmer des enquêtes ethnographiques pour observer un fait de société tout en rapportant des témoignages  matériels et immatériels: entretiens filmés, photographies, objets. L’ensemble est analysé systématiquement (rapports, articles) avant de rejoindre les fonds du musée comme matériel d’étude.

Lancées dans le cadre de programmes de recherche pluriannuels, ces campagnes  mobilisent des chercheurs et des personnels scientifiques du musée, mais aussi bien souvent des photographes, des vidéastes, voire des artistes qui travaillent sur le terrain en synergie. 

Dans les années 2000, les enquêtes-collectes participent à la construction scientifique du Mucem, alors en préfiguration, avec le lancement à une échelle internationale de nouveaux programmes sur des thèmes variés tels que les carnavals en Europe, la production d’huile d’olive, l’histoire et les mémoires du SIDA, les transformations des rituels liés au genre, les représentations contemporaines de l’eau et de la pollution, les sociabilités liées au café, la production urbaine des tags et des graffs, la pratique du skate-board, les musiques amplifiées, etc.

2014—2015

«L’économie des restes en Méditerranée» porte sur l’analyse des processus sociaux liés aux traitements des déchets (tri, collecte, récupération, requalifications, recyclages, etc.) et sur les formes d’organisation, de valeurs et de circulations qui y sont associées. Lien sur enquêtes collectes dechets

2014—2015

Football & identités.
Représentations et pratiques du supporterisme et du football en Europe et en Méditerranée. L’enjeu est d’observer la manière dont se constituent et se vivent les appartenances identitaires (culturelles, urbaines, migrantes, politiques, religieuses, de genre, de classe, etc.)  liées au football et d’en collecter les manifestations matérielles et immatérielles.
Découvrir

2014

Tag et graff
Découvrir

2013—2015

In Vivo In Vitro—Le chêne-liège de Méditerranée
D’essence méditerranéo-atlantique, le chêne-liège est présent dans une ou plusieurs région-s de France, de Tunisie, d’Italie, d’Algérie, d’Espagne, du Maroc, du Portugal. L’objectif premier de ce programme s’attache à étudier in situ les pratiques outillées communes à des groupes de leveurs de liège, culturellement hétérogènes, afin de saisir les homologies et les disparités (constances et variantes) du procédé d’extraction du liège, puis de collecter les éléments significatifs du patrimoine subéricole, restitués à travers des artéfacts, de la documentation (imprimés et manuscrits), des portraits filmés et des photographies. 

2013—2014

Lieux saints partagés. Chemins de traverse entre les monothéismes
Cette enquête-collecte vise à observer et documenter l’existence de lieux cultuels de rencontres, de relations et d’échanges entre les religions du Livre en Méditerranée.