© Collection Mucem

© Collection Mucem

Métiers et savoir-faire romani en Europe et Méditerranée #2

Le séminaire « Métiers et savoir-faire romani en Europe et Méditerranée #2 » est consacré aux métiers et savoir-faire des Romani, Voyageurs, Gitans, Roms, Manouches, Tsiganes et Sinte d'Europe et de Méditerranée. Les sociétés romani ne sont pas une exception, mais une composante des sociétés contemporaines, et en ce sens elles recouvrent une grande partie des professions existantes dans une société. Peut-on cependant dégager des spécificités, non par typologie de métiers, mais par les modalités d'exercice des métiers ? Trois critères de l'économie romani sont fréquemment cités par les chercheur-e-s : l'indépendance, l'adaptabilité, et la qualité de la relation professionnelle avec les Gadjé. Les questions liées à l'accès au travail (droit, formation, etc.) sont également abordées comme contribuant à façonner un certain type d'économie au travail.

En partant de là, quelles sont les professions restituer à travers une exposition et selon quel angle ? Il est important de déconstruire à la fois les activités « fantasmées » (par exemple musicien, diseuse de bonne aventure, vannier, dresseur d'animaux ou plus récemment ferrailleur) comme de donner à voir la complexité et la richesse des situations professionnelles romani, souvent invisibilisées et stigmatisées.

Ce séminaire qui s'inscrit dans un travail de construction d'une exposition sur ces questions, réunit des experts universitaires et associatifs, français et internationaux, romani et gadjé pour élaborer en intelligence collective une exposition sur le sujet en 2022. Le but est en effet de proposer un regard montrant la richesse de ces cultures au prisme de leurs métiers, passés et actuels. Et de déconstruire les représentations dominantes et préjugés avec lesquels on perçoit certaines de leurs activités économiques ; ayant encore récemment pu conduire à des actes de violence extrêmes à leur égard, comme en témoigne en France le « pogrom » de Bobigny.

La construction de cette exposition s'accompagne d'une enquête-collecte sur les « Métiers et savoir-faire romani en Europe et Méditerranée » qui se déroule de 2019 à 2020, et fournira contenu scientifique et œuvres à l'exposition projetée en 2022 au Mucem. Cet après-midi de séminaire consistera en une restitution des premiers terrains d'enquête-collecte menés en France et en Turquie sur le thème des métiers romani.

 


13h30-16h30 

Premiers résultats de l'enquête-collecte, cinq mois après son lancement


—Mot d'introduction sur les enquêtes-collectes menées au Mucem par Julia Ferloni (responsable du pôle Commerce, industrie et artisanat au Mucem et coordinatrice de l'enquête-collecte).

—« Välgorände, une collection artisanale d'Ikea. Le cas d'un entreprenariat social avec des Roms en Roumanie », par Élise Olmedo (post-doctorante à l'Université Aix-Marseille, Mucem/UMR 8562-Centre Norbert-Elias/Labexmed) et Julia Ferloni (conservateur du patrimoine, responsable du pôle Commerce, industrie et artisanat au Mucem et coordinatrice de l'enquête-collecte).

—« Métiers rom d'Istanbul », par Bénédicte Florin (maîtresse de conférences en géographie, Université de Tours/UMR 7324 CITERES/EMAM-Équipe Monde Arabe et Méditerranée) et Pascal Garret (photographe indépendant et sociologue).

—« La cartographie narrative pour retracer les parcours de vie. L'histoire de vie professionnelle de Sasha Zanko », par Sasha Zanko, étameur et président de l'association Tchachipen et Elise Olmedo, post-doctorante à l'Université Aix-Marseille (Mucem/UMR 8562-Centre Norbert-Elias/Labexmed).

Lieu I2MP
Renseignements / Réservation

Entrée libre sur inscription à i2mp@mucem.org