Le passe sanitaire est obligatoire pour les mineurs de 12 ans dès le 30 septembre 2021, il consiste en la présentation numérique via l'application TousAntiCovid ou papier d'une preuve sanitaire.

Tous les détails à retrouver dans la rubrique « Vous accueillir en toute sécurité »
Atiq Rahimi © Mucem / Julie Cohen 2020

Atiq Rahimi © Mucem / Julie Cohen 2020

Carte blanche à Atiq Rahimi

Le Mucem invite l’écrivain et cinéaste franco-afghan Atiq Rahimi pour deux journées de rencontres, projections et spectacles faisant résonner son œuvre empreinte de poésie et de déchirures. Lauréat du prix Goncourt en 2008 pour son ouvrage Syngué sabour. Pierre de patience (Éditions P.O.L), Atiq Rahimi est un artiste multiple, qui s’est construit par l’exil.

En 2018, son exploration créative de l’état du monde le mène au Rwanda pour le tournage du film Notre-Dame du Nil, libre adaptation du roman de Scholastique Mukasonga, racontant les prémices du génocide. Dans ce projet, il met en images la naissance de la haine que cultivent la politique, la religion et le racisme. Mais pour cet artiste, les images sont aussi et toujours des mots, et son film lui a ainsi inspiré un bref récit poétique, L’Invité du miroir (P.O.L, 2020) qui sera lu et mis en espace pour la première fois au Mucem : de l’Afghanistan au Rwanda, il y décrit l’universalité des tragédies.

À l’occasion de cette carte blanche au Mucem, Atiq Rahimi propose également de faire entendre un texte inédit, Sous-rire avec Dieu, et pourquoi pas, aussi, « faire ce (qu’il) ne sait pas faire : faire rire ».

Atiq Rahimi

Atiq Rahimi est né en 1962 à Kaboul (Afghanistan), il vit et travaille aujourd’hui à Paris. En 1984, il quitte l’Afghanistan pour le Pakistan à cause de la guerre, puis obtient l’asile politique en France où il passe un doctorat de communication audiovisuelle à la Sorbonne. Il réalise des films documentaires et adapte en 2004 son roman Terre et cendres, qui obtient le prix « Regard sur l’avenir » au Festival de Cannes.
En 2008, Syngué sabour obtient le prix Goncourt, et en 2013 Atiq Rahimi l’adapte au cinéma avec Golshifteh Farahani dans le rôle principal. En 2018, il tourne au Rwanda l’adaptation cinématographique de Notre-Dame du Nil de Scholastique Mukasonga. En 2019, il publie Les Porteurs d’eau.

 

Bamiyan © Naseer Turkmani

Conversation autour des Porteurs d’eau

Vendredi 12 novembre 2021 à 18h30
Carte blanche à Atiq Rahimi
Grand entretien avec Atiq Rahimi autour de son dernier récit, Les Porteurs d'eau.
Mollah Nasreddin - Slaves and Tatars - Vue de l'exposition "Folklore" © Mucem

Sous-rire avec Dieu

Vendredi 12 novembre 2021 à 21h00
Carte blanche à Atiq Rahimi
Une performance de et avec Atiq Rahimi autour de son texte Sous-rire avec Dieu.
Bamiyan © Naseer Turkmani

(A)fghanistan, un État impossible

Samedi 13 novembre 2021 à 14h00
Carte blanche à Atiq Rahimi
Projection suivie d’une rencontre avec Atiq Rahimi et Jean-Pierre Perrin (journaliste, grand reporter, écrivain).
Notre Dame du Nil © Bac Films

Notre-Dame du Nil

Samedi 13 novembre 2021 à 17h00
Carte blanche à Atiq Rahimi
Projection-rencontre suivie d’une séance de signatures.
L'invité du miroir © Mucem

L’Invité du miroir

Samedi 13 novembre 2021 à 20h30
Carte blanche à Atiq Rahimi
Une mise en lecture du texte L'Invité du miroir, en écho au film Notre-Dame du Nil.