Appartement témoin © Mucem Yves Inchierman 2013

Héritier du musée d’Ethnographie du Trocadéro et du musée national des Arts et traditions populaires, le Mucem oriente depuis 2005 la politique d’enrichissement de ses collections et fonds ethnographiques vers l’Europe et la Méditerranée.

250 000 objets, 130 000 arts graphiques, 70 000 cartes postales, 360 000 photographies, 80 000 enregistrements sonores, 150 000 livres et revues et près d’1 km linéaire d’archives composent aujourd’hui ses collections et fonds.
 



Le Mucem met à votre disposition des informations issues des bases de gestion des collections, des archives, de la bibliothèque. Malgré un travail de documentation des collections permanent, certaines informations peuvent être encore incomplètes ou inexactes. Si vous remarquez des erreurs ou disposez d’informations complémentaires sur un objet, vous pouvez nous le signaler à contactccr@mucem.org.


Les images les plus anciennes sont de qualité variable, parfois réalisées uniquement à des fins d’identification des objets. Nous les remplaçons au fur et à mesure des campagnes de numérisation.

250 000 objets

150 000 livres et revues

350 000 photographies

100 000 affiches et estampes

100 000 cartes postales

80 000 archives sonores

 

Actualités des collections


Découvrez les collections et ressources documentaires du Mucem !

Archives Bibliothèque
Vue extérieure du Mucem-Belle de Mai. Cliché Hélène Taam - Architecte Corinne Vezzoni et Associés / Mucem

Le Mucem est constitué de plusieurs sites : le musée contemporain (J4) de Rudy Ricciotti et Roland Carta, relié au fort Saint-Jean par une passerelle, tous deux situés à l’embouchure du Vieux-Port, et le Centre de Conservation et de Ressources (CCR) réalisé dans le quartier de la Belle de Mai par Corinne Vezzoni et André Jolivet qui conserve les collections et fonds documentaires du musée.

Plus secret, le Mucem de la Belle de Mai est pourtant bel et bien un espace accessible et ouvert aux publics. L’expérience proposée est celle d’un lieu d’échanges autour des objets, archives et documents de la bibliothèque qui abordent et témoignent d’un quotidien, révolu ou contemporain, à travers les arts populaires et faits de société en Europe et en Méditerranée.

Au cœur de ce bâtiment, les équipes du musée travaillent quotidiennement pour gérer, valoriser et rendre accessible l’ensemble des collections à travers la consultation des objets, archives et fonds de la bibliothèque, les visites de la réserve visitable, les expositions, les ateliers pédagogiques et autres évènements thématiques.

Salle de lecture. Cliché Yves Inchierman - Architecte Corinne Vezzoni et Associés / Mucem

Exposition Même pas vrai !

Du lundi 16 mai au vendredi 4 novembre 2022 le Mucem de la Belle de Mai propose l’exposition « Même pas vrai ! » conçue par la Seconde 2 du Lycée Diderot à Marseille dans le cadre du dispositif « Les jeunes font leur musée ».

Comme de véritables commissaires d’exposition, les lycéens ont travaillé avec les équipes du Mucem afin de donner vie à leur projet autour des liens entre mensonge et vérité. De l’élaboration du parcours au choix des objets dans les collections du Mucem, ils livrent une relecture des fonds du musée avec leur regard et leurs mots d’adolescents. En cette période de débats intenses où il est parfois difficile d’y voir clair entre mensonge et vérité, les lycéens partagent leurs doutes et leurs réflexions sur l’enfance, l’école, la politique et les médias, en posant une question : qui crée la vérité ?

Masque de carnaval, Nice, avant 1931, n°inv. 1945.26.3. Collection Mucem, cliché Mucem / Marianne Kuhn

Masque de carnaval, Nice, avant 1931, n°inv. 1945.26.3. Collection Mucem, cliché Mucem / Marianne Kuhn

Équipe du projet :
Nelly Odin, chargée du public scolaire, Enguerrand Lascols, conservateur du patrimoine, Mucem
Les élèves de Seconde 2 et l’équipe pédagogique du lycée Denis Diderot (13013 Marseille)
Acquisition

Vierge à l'Enfant assise sur la Sainte Maison de Lorette, bois et stuc peints et dorés, corde, cuir, métal, 17e siècle, Italie,
n° inv. 2021.19.1.1-2. Acquise en octobre 2021 avec le soutien des Amis du Mucem.

Collection Mucem, cliché Mucem / Marianne Kuhn

La Sainte Maison de Nazareth, où la Vierge Marie aurait vécu et où elle aurait reçu l’Annonciation, était un important site de pèlerinage en Terre sainte au Moyen Âge. A la fin des croisades en 1291, il devient plus difficile pour les chrétiens d’Occident de s’y rendre : c’est alors qu’aurait eu lieu son transfert miraculeux jusqu’à Lorette, dans la région italienne des Marches.
 
La présence de la Sainte Maison constitue une grande fierté pour les habitants de celle-ci : elle en devient l’un des symboles, et elle y est fêtée chaque année dans la nuit du 9 au 10 décembre. Des feux sont alors allumés comme pour indiquer le chemin à la Sainte Maison, dont une statue, comme celle acquise en 2021, est portée en procession dans les rues des villes et des villages. Cette œuvre a fait l’objet de restaurations anciennes, et son état matériel témoigne de sa fonction d’origine, qui impliquait qu’elle soit déplacée, soulevée, ou encore touchée par les fidèles. Une nouvelle intervention de restauration a été conduite à son arrivée au Mucem, afin de refixer les soulèvements de la couche picturale et d’éviter qu’ils ne se détachent lors des manipulations.
 
Elle sera en effet transportée très prochainement au fort Saint-Jean, pour être présentée dans l'exposition « Une autre Italie » (25 mai – 10 octobre 2022), où elle témoignera de la richesse et de la diversité des formes de dévotion populaire, ainsi que de la créativité artistique qui les accompagnent.

Restauration

Chaque exposition est l’occasion d’un regard plus précis sur les objets, pour assurer leur présentation dans de meilleures conditions. Le pôle régie du Mucem – Belle de Mai fait pour cela appel à des restaurateurs agréés par le Ministère de la culture.
 
Les objets métalliques sont particulièrement concernés par les opérations de restauration, car soumis à l’encrassement (poussière agglomérée par l'humidité) qui peut engendrer de la corrosion (en particulier celle du cuivre contenu dans l'argent). Il s’agit également de faire disparaître les traces d’empreintes digitales et d’anciens produits de nettoyage.

Fanny Dallancourt est restauratrice Métal, titulaire du Master Conservation - Restauration des biens culturels (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne). Elle intervient ici sur une des pièces emblématiques de l’exposition « Abd el-Kader », un sabre ottoman dit "Quilidj" qui, d'après la tradition de la famille du comte de Bourmont, aurait appartenu au dey d'Alger et fut remis au comte lors de la prise d'Alger en juillet 1830.

Pistolets à silex

Pistolets à silex, n° inv. MHFA2013.8.1.1 et 2013.8.1.3. 

Les pistolets à silex ont d’abord été dépoussiérés par un brossage doux au pinceau, avec un retrait des anciens produits de nettoyage par un brossage à sec. Les produits de corrosion du fer ont ensuite été retirés à l’aide d’un stylo fibre de verre et d’un micromoteur muni d'une brossette inox. Pour protéger les surfaces en fer des pistolets, la restauratrice a terminé son intervention par la pose d’une couche de cire microcristalline lustrée à la brosse douce après séchage.

Sabre «Quilidj» et son étui, 1ère moitié 19e siècle, Agérie

Sabre «Quilidj» et son étui, 1ère moitié 19e siècle, Algérie, n° inv. 2002.82.2.1-2. 

Les encrassements liés à l’emploi d’anciens produits de nettoyage ont été retirés par un brossage à sec et à la pointe métallique. Un dégraissage et désencrassage de la surface a également été réalisé par l’emploi de cotons imbibés d'éthanol, les amas persistants étant retirés mécaniquement au scalpel.

Visites et ateliers

L’Appartement témoin

L’Appartement témoin
 
La seule réserve parmi les 17 du Mucem – Belle de Mai accueillant du public, ouvre ses portes :
- tous les premiers mardis du mois à tous pour une visite d’1h30 environ :
les mardis 2 août et 6 septembre prochains à 14h00.
- pour les groupes constitués, en fonction du planning de visites, du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h.


Atelier Conte

Atelier Conte
 
Découverte de la bibliothèque, avec lecture de contes.
Maternelles>CP
Durée : 1h00-1h30


Atelier sur les trois monothéismes
 
Consultation d'objets
et visite de l'Appartement témoin sur le thème des trois monothéismes.
CM1>Collège
Durée : 2h00-2h30


Atelier autour des arts forains et du cirque
 
Consultation d'objets
et visite de l'Appartement témoin sur le thème des arts forains et du cirque.
CP>CM2
Durée : 1h30-2h00


Raoul Lala –Opération CCR

Raoul Lala

- Mardi 12, 19 et 26 juillet prochains à 10h00
 
Visite connectée avec un support de tablette permettant d'accéder à des quiz, des vidéos et des jeux, destinés aux enfants et adultes dès 7 ans, et permettant de faire connaissance avec la collection des marionnettes du Mucem.
Durée : 1h00-1h15


Pour vous inscrire à ces ateliers et visites, adressez un e-mail à reservation@mucem.org

Informations pratiques

- Salle de lecture (bibliothèque) : en accès libre du lundi au vendredi, de 14h à 17h et sur réservation de 9h à 12h30,
reservationccr@mucem.org ou 04.84.35.14.23 / 04.84.35.14.20

- Consultation des collections et des archives : sur rendez-vous du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h.
Pour toutes demandes de consultation, compter un délai de 15 jours.

- Salle d'exposition : en accès libre du lundi au vendredi, de 9h à 17h.
 
Toutes les activités proposées par le Centre de conservation et de ressources (CCR) sont en entrée libre. 
Merci de vous munir d’une pièce d’identité lors de votre visite.

Fermeture les week-ends et jours fériés. Ouverture exceptionnelle pour les Journées européennes du patrimoine.

 

Voyagez dans les collections


Plongez dans l’immensité des collections du Mucem et voguez au gré des thèmes étonnants imaginés par nos conservateurs. Découvertes et dépaysement garantis !

  • Mucem, Mai 68 et les œuvres contestataires

    Mai 68 et les œuvres contestataires: Aux arts, citoyens !

    Mouvements contestataires, mouvements sociaux… le Mucem conserve la mémoire de ces manifestations qui ont marqué l’histoire. Affiches, prospectus et banderoles sont les fragiles témoins de ces rassemblements populaires. Découvrez une sélection des créations de Mai 68.

    Découvrir
  • Mucem, Dessine-moi un lion

    Dessine-moi un lion

    L’art animalier de Gustave Soury

    Lions, tigres, panthères, ours, éléphants, kangourous, chameaux, chats et chiens… Y a-t-il une créature sur terre qui ait échappé au coup de crayon minutieux de Gustave Soury, le portraitiste des animaux du cirque?

    Découvrir
  • Cafetière pour la vente ambulante, Beyrouth, Liban, fin du XXe siècle

    Du café

    Le café (qahwa en arabe, terme aussi employé pour désigner le vin) nous est parvenu par le monde arabe et ottoman. Depuis les plateaux d’Abyssinie, où la culture du caféier est attestée au XIIe siècle, le café traversa la mer Rouge pour être d’abord cultivé sur le littoral de « l’Arabie heureuse » (Yémen actuel) puis sous les climats tropicaux des territoires des grands empires coloniaux à partir du XVIIe siècle.

    Découvrir
  • Talisman juif sur parchemin invoquant les anges, Alsace, XVIII—XIXe siècle

    Gare aux sorciers!

    La magie et la sorcellerie, certains d’entre nous les considèrent comme des superstitions risibles, d’autres y croient, beaucoup hésitent. Sans prendre position, le Mucem conserve de nombreux témoins de l’importance et même de la violence des pratiques magiques en France, en Europe et autour de la Méditerranée.

    Découvrir
  • Mucem, Abécédaire

    Abécédaire insolite!

    Que font ces objets au Mucem ?

    Matériaux inattendus, représentations étonnantes, quantités déroutantes : les collections du Mucem recèlent tant d’objets insolites qui interpellent le public. Pourquoi conserver des sacs en plastique ? A quoi sert ce morceau de bois pourvu de trois trous dont la forme rappelle celle d’un sabot très pointu? Qui peut bien fabriquer une maquette de bateau en cheveux et carton, et pourquoi ? Autant de questions pour expliquer, en vingt-six lettres, la démarche qui préside à la constitution d’un patrimoine national.

    Découvrir
  •  Eventail et chaussures de Mistinguett © Mucem Yves Inchierman

    Célébrité!

    Objets de culte et star system dans les collections du Mucem

    De saint François à Claude François, les reliques de personnes célèbres possèdent une aura sacrée qui incite fans et croyants à toucher, acquérir ces objets parfois intrinsèquement modestes. Les collections du Mucem renferment des trésors de saints et de stars. De quoi en faire un lieu de pèlerinage œcuménique….

    Découvrir
Enquête collecte à Latina, 2015 et 2016

Sur le terrain, les collectes en cours

Le Mucem poursuit la politique d’enquêtes-collectes afin de contribuer à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Il est ainsi porteur de plusieurs programmes d’enquêtes ethnographiques sur des terrains d’Europe et de Méditerranée, éventuellement en partenariat avec des institutions de recherche régionales, françaises ou internationales.

Ces enquêtes s’accompagnent de la collecte du patrimoine contemporain, elles rassemblent et documentent des ensembles d’objets tant matériels qu’immatériels, témoins de faits de société. Ces objets, dont certains peuvent entrer dans les collections du musée, n’arrivent jamais seuls, mais avec l’ensemble de la documentation (films, photographies, entretiens, archives) qui permettra d’en retracer l’histoire, les techniques de production et de consommation, les usages, les représentations.

Découvrir

The Trocadero Exposition Universal, 1900, Paris, France

Histoire des collections

Si le Mucem a été inauguré en 2013 à Marseille, ses origines remontent en réalité au XIXe siècle. Il gère aujourd’hui une collection plurielle et originale, composée notamment de plus de 250 000 objets, 350 000 photographies, 200 000 affiches, estampes et cartes postales, 150 000 ouvrages, qu’il continue à enrichir par une politique d’acquisition ouverte aux thématiques méditerranéennes, du néolithique à l’art contemporain.

Découvrir