Durant la fermeture du Mucem,

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 17h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Emmanuelle Germain.

Les anges gardiens du Mucem

Ils prennent soin du Mucem au quotidien : entretiennent son jardin méditerranéen, assurent sa sécurité, sa maintenance, son nettoyage. Rencontre avec ces anges gardiens du Mucem qui, pendant le confinement, restent au service du musée. 

 

Frédéric, membre de l’équipe Otis


 

Les anges gardien du Mucem, Frederic © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Frederic © Julie Cohen, Mucem

Cette semaine nous avons rencontré Frédéric membre de l’équipe Otis. Lui et ses collègues interviennent sur l’entretien et le dépannage des ascenseurs du musée. 

En plus de ses missions quotidiennes sur la maintenance des ascenseurs, monte-charges et escaliers mécaniques, Frédéric est également mobilisé lors des montages et démontages des expositions. 

Il assure une permanence pour veiller au bon déroulement du chargement des œuvres en tant que "liftier". Ce métier historique autrefois exercé dans les grands hôtels consiste à accueillir les utilisateurs et sur leur indication, actionner un levier faisant partir la machine. Au Mucem, les anges gardiens prennent soin du musée mais aussi de ses œuvres. 

Jean-Marc Zell, société DALKIA du groupe EDF


 

Les anges gardien du Mucem, Jean-Marc Zell © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Jean-Marc Zell © Julie Cohen, Mucem

Jean-Marc Zell, à la tête d'une équipe de 5 techniciens de la société DALKIA du groupe EDF, encadre l'ensemble des prestations de maintenance multi technique du Mucem.

Au chevet permanent de tous les équipements techniques des bâtiments, ce personnel veille au quotidien à leur bon fonctionnement. 

De la porte qui grince à la panne électrique en passant par le traitement des rampes en inox, cette équipe n'a pas le temps de s'ennuyer. Une variation de la température ou du pourcentage d'hygrométrie dans les espaces d'exposition et c'est l'alerte rouge. 

Il peut s’agir d’un possible dysfonctionnement du système de production d'air innovant qui assure la régulation climatique du bâtiment J4 du Mucem. 

Dans leur salle des machines, c’est grâce aux canalisations de pompage de l'eau de mer qui alimente les échangeurs thermiques et fournit les calories ou frigories que les salles d’expositions et les espaces du J4 sont chauffés, rafraîchis, asséchés ou humidifiés en fonction des besoins.

Ibrahim et Cheik, Chef de site sécurité/sûreté et adjoint


Les anges gardien du Mucem, Ibrahim et Cheik © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Ibrahim et Cheik © Julie Cohen, Mucem

Ibrahim Ahmed et Cheik El Rhouaoui, respectivement Chef de site sécurité/sûreté et adjoint, œuvrent aux cotés des équipes du Mucem pour assurer au quotidien la sécurité des personnes et des biens.

Salariés de la société RPS, ils encadrent une équipe d'une cinquantaine d'agents qui assure une présence 7j/7 et 24h/24. Ces agents sont les premiers visages que les visiteurs du musée vont rencontrer, c'est dire si ce premier contact est important.
« Les anges gardiens » du Mucem n'ont jamais été aussi bien nommés.

Ils prennent soin du Mucem au quotidien : entretiennent son jardin méditerranéen, assurent sa sécurité, sa maintenance, son nettoyage. Rencontre avec ces anges gardiens du Mucem qui, pendant le confinement, restent au service du musée.

Mouvements et paysages, équipe de jardinage


 

Les anges gardien du Mucem, Mouvements et paysages © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Mouvements et paysages © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Mouvements et paysages © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Mouvements et paysages © Julie Cohen, Mucem

Au total, 15 tableaux composent les jardins du fort Saint-Jean et sont entretenus au quotidien par les jardiniers de « Mouvement et paysages ». 

Mona et ses coéquipiers prennent soin de ce jardin pas comme les autres telle une exposition permanente et vivante au Mucem. Les tâches à accomplir sont nombreuses, du chemin des aromatiques au jardin des myrtes, du potager méditerranéen vers les salades sauvages, et encore des jardins de la colline aux herbes de la Saint-Jean. 

C’est un véritable écosystème méditerranéen qui est ici bichonné.

L’entretien et les visites du Jardin des Migrations bénéficient du soutien de la Fondation Engie. 

L’aménagement des espaces extérieurs du fort a été confié par le Ministère de la culture à l'agence APS, une équipe de paysagistes, urbanistes et architectes basée à Valence. 

#Mouvementsetpaysages en assure l'entretien toute l'année.

 

Le Jardin des migrations

Découvrir 

Radhia, Cheffe de site de la société ATALIAN, en charge des prestations de nettoyage


 

Les anges gardien du Mucem, Radhia © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Radhia © Julie Cohen, Mucem

Quand le musée est ouvert, la pétillante Radhia coordonne l’entretien et le nettoyage complet du musée. 

« Durant le confinement, la mission est plus spécifique » nous explique  Radhia, téléphone et talkie-walkie dans les mains.
« Nous effectuons des tâches de fond : cela passe par le nettoyage des vitres, des entrées, des passerelles, des bureaux et des sols. La place d’Armes y a également droit. »

Radhia prend également soin des plantes de tous les agents actuellement en télétravail.

Julie et Rémi, Intervenants mandatés en charge des prestations de pose de la signalétique


 

Les anges gardien du Mucem, Julie et Rémi © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Julie et Rémi © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Julie et Rémi © Julie Cohen, Mucem

Les anges gardien du Mucem, Julie et Rémi © Julie Cohen, Mucem

Julie et Rémi sont en charge de la pose de la signalétique à l'échelle de l'ensemble des sites du Mucem. Aujourd'hui, ils interviennent sur la façade du bâtiment J4. En temps normal, l'affichage du bâtiment présente les expositions à l'affiche.

Cette semaine, la demande est différente : du haut de sa grue, Rémi inscrit sur la façade un message destiné à tous : visiteurs ou promeneurs du quartier. Si le Mucem a du fermer ses portes, les équipes s'affairent à faire vivre et diffuser en ligne les contenus de sa riche programmation.

On joue les prolongations ? Le Mucem reste éclairé et ses jardins ouverts côté fort

Découvrir