International

 

Le Mucem

Lieu de connaissance et d’échange ouvert sur le monde

C’est à l’entrecroisement des mondes méditerranéens et européens que le Mucem inscrit son action internationale. Inviter à la pluralité des regards et des trajectoires historiques, être un Musée non pas de La civilisation mais des civilisations, fortes de leurs singularités et de leurs points communs. C’est dans une logique d’échange, loin d’une démarche de rayonnement international que le Mucem invite à décentrer les regards et à renverser les perspectives autant que les approches.

C’est la raison pour laquelle le Mucem se propose de mener des coopérations fortes, fondées sur la réciprocité, avec des musées et des institutions en Méditerranée et en Europe. Ici une exposition avec Istanbul Modern, là une convention avec la Fondation Nationale des musée du Royaume du Maroc, un partenariat fort avec le Musée Benaki d’Athènes, ou un lien avec Alexandrie, Bruxelles ou Berlin, comme la participation à certains programmes de l'Union européenne.

Le Mucem s'est  également doté d'un Conseil international, composé de décideurs et de personnalités culturelles méditerranéennes et européennes. Ce Conseil international est un lieu d’échange, un laboratoire d’idées et de projets à l’échelle internationale. Cette dimension patrimoniale, institutionnelle, indispensable pour un musée national est prolongée par une démarche originale en direction des artistes, des collectifs, des lieux émergents, nés sur le pavé d’Athènes, de Madrid ou de Rome ou des «révolutions arabes» qui ont révélé de nouveaux acteurs, et de nouveaux espaces de dialogue. C’est autour de cette constellation de lieux qu’une Méditerranée de projets pourra voir le jour. Loin d’une approche simplement institutionnelle ou par pays, le Mucem sera à l’écoute de ces nouveaux acteurs et il en fait même une des priorités de son action internationale.

Le Mucem se veut également un lieu d’échange des savoirs et des savoirs-faire. A travers l’Institut méditerranéen des métiers du patrimoine (I2MP), il constitue une plateforme de rencontre des professionnels de la Méditerranée autour de problématiques communes: restaurer et mettre en valeur des mosaïques, mettre en valeur un site archéologique, collecter le patrimoine vivant, etc. Autant de thématiques retenues, dans le cadre d’un programme de formation qui va s’enrichir à partir des besoins et des attentes de nos partenaires internationaux.

Le Mucem

Lauréat du Prix du Musée 2015 du Conseil de l’Europe

Le Prix du Musée 2015 du Conseil de l’Europe a été décerné au Mucem. Le musée a été choisi parmi les trois candidats présélectionnés par la Commission de la culture de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), lors d’une réunion vendredi dernier à Paris.

Selon la rapporteuse sur le Prix du Musée, Vesna Marjanovic (Serbie, SOC), ce musée est fondé sur « un concept original et novateur, situé dans un lieu époustouflant et doté d’une architecture exceptionnelle ; il remplit parfaitement tous les critères du Prix du Musée du Conseil de l’Europe ». Mme Marjanovic a fait l’éloge du musée qui se veut une « agora contemporaine » attirant un vaste public grâce à une programmation impressionnante (visites pédagogiques, débats avec des artistes et des écrivains, séminaires, festivals et concerts).

Le Prix du Musée du Conseil de l’Europe récompense chaque année, depuis 1977, un musée apportant une contribution importante à la connaissance du patrimoine culturel européen. Le musée lauréat reçoit une statuette en bronze de Joan Miró, « la femme aux beaux seins », qu’il conserve durant un an, ainsi qu’un diplôme.

Projets européens


Metropolitan Trails Academy / L’Académie des Sentiers Métropolitains (2018 - 2020)


Le projet Académie des Sentiers Métropolitains, du programme européen Erasmus+, a pour but la formation d’un public adulte aux enjeux de l’aménagement urbain en lien avec la notion de citoyenneté métropolitaine.

En s’appuyant sur les connaissances concrètes, le savoir-faire avéré et les pratiques des organismes participants, le projet propose de développer et de promouvoir les sentiers métropolitains comme outil éducatif transdisciplinaire et citoyen. Pour ce faire, les partenaires réaliseront une charte encadrant le concept de sentiers métropolitains, un guide permettant le développement de nouveaux sentiers ou la structuration de sentiers existants, enfin, une formation en ligne pour les utilisateurs et développeurs des sentiers. Ces productions s’adressent particulièrement à des porteurs de projet et seront mises en valeur par six événements, adoptant la forme de conférences marchées.

Ce projet innovant dans le domaine de la formation rassemble six partenaires bénéficiaires (Sentiers Métropolitains ; Le Bureau des guides du GR2013; Le Mucem; Paths of Greece; Trekking Italia; Urbanegestalt PartGmbB) et huit partenaires associés (Le Bruit du Frigo ; Le Voyage Métropolitain ; Région SUD ; Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région IDF ; Green Evolution ; Maison de l’architecture de Cologne ; Institut Français de Tunis ; Counterproductions).

http://metropolitantrails.org/academy/

logo Erasmus +

 


Excavating Contemporary Archeology (2018 - 2020)


Depuis septembre 2018, le Mucem participe à un nouveau projet européen : Excavating Contemporary Archeology. Ce projet s’adresse principalement à des jeunes de 11 à 15 ans mais aussi à des artistes et un public plus large. L’objectif est de questionner les liens existants entre l’archéologie, entendue au sens large de traces laissées par le passé et la création artistique contemporaine. Le programme du projet qui se déroulera en deux ans, comportera pour chaque lieu partenaire : deux résidences d’artistes, une exposition et la création d’un livret pédagogique.

Excavating Contemporary Archeology est financé par le programme Europe Créative de l’Union européenne et s’inscrit dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine. Le projet rassemble trois autres partenaires : Kunsthal Aarhus au Danemark, Point Center for Contemporary Art à Chypre et AIR Antwerpen en Belgique.

Les équipes du Mucem travailleront avec l’artiste portugais Francisco Tropa et l’artiste chypriote Haris Epaminonda ainsi qu’avec une classe de 5e du collège Louis Armand, situé dans le 12e arrondissement de Marseille.

www.kunsthalaarhus.dk

Creative Europe Programme2018 European year of cultural heritage

 


Sharing a world of inclusion, creativity and heritage (2014 - 2018)


Ce projet, soutenu par le programme européen «Culture créative» rassemble dix musées ethnographiques européens avec la conviction que leurs collections ont un rôle important à jouer dans les recherches menées sur la citoyenneté, le multiculturalisme, le rapport entre patrimoine, sentiment d’appartenance et mobilités en Europe. L’approche participative et les processus de cocréation y sont fortement promus.

Partenaires:

—Weltmuseum Wien 
—Rijksmuseum voor Volkenkunde, Leiden 
—Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren 
—Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille 
—Museums of World Culture, Sweden 
—Linden-Museum, Stuttgart 
—Museo Nazionale Preistorico Etnografico «Luigi Pigorini», Rome 
—Museum of Archaeology and Anthropology, Cambridge 
—Musée National de Slovénie, Belgrade 
—Museum of World Cultures, Barcelona 

Dialogue créatif: l’art contemporain dans les musées qui ne sont pas des musées d’art 25—26 février 2016
L’art de l’écoute: atelier Autorité partagée 25—26 mai 2016
Résidence de Miguel Palma au Mucem février, mai et juillet 2016
Les jeunes font leur musée « Rêvons la ville» : une expérience participative de co-commissariat d'exposition du 6 avril au 9 juin 2017 

http://www.swich-project.eu

Projet Europe créative, programme de financement de la culture par la Commission européenne

 

Europe CréativeSWICH

Expositions itinérantes

Pharaons Superstars

 

Exposition « Pharaons superstars »


Coproduction Mucem—Musée Calouste Gulbenkian (Lisbonne, Portugal)

Entre l’histoire et le mythe, « Pharaon superstars » explore la place qu’occupe la figure du pharaon dans notre imaginaire.

Une exposition présentée au Mucem d’avril à août 2020, puis au Musée Calouste-Gulbenkian d'octobre 2020 à février 2021.
Aux Bains!

 

Exposition « Aux Bains! Pratiques méditerranéennes des origines à nos jours »


Itinérance—Staatliche Kunsthalle (Baden-Baden, Allemagne)

Le bain est une pratique millénaire qui témoigne des singularités des sociétés européennes et méditerranéennes. Embrassant ce sujet dans toute sa profondeur historique, cultuelle et artistique, cette exposition permet notamment d’explorer les liens entre religion, nudité et intimité, ainsi que les questions liées à l’hygiène, à l’esthétique et à l’organisation sociale.  
Conçue exclusivement pour l’itinérance, l’exposition « Aux bains ! » est présentée à la Staatliche Kunsthalle de Baden-Baden du 13 mars au 21 juin 2020.

 

Jean Dubuffet

 

Exposition « Jean Dubuffet, un barbare en Europe »


Coproduction Mucem avec l'Institut Valencià d’Art Modern de Valence (Ivam) et le Musée d’ethnographie de Genève (Meg).

Peintre, écrivain, inventeur de « l’Art Brut », Jean Dubuffet (1901-1985) fut un acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle. Cette exposition présente sa production artistique dans toute sa diversité, en s’attachant notamment à montrer les objets et documents issus des prospections qu’il a mises en œuvre en visitant musées d’ethnographie ou d’art populaire, mais aussi diverses collections dédiées à « l’art des fous ».
— Au Mucem
Du 30 avril au 02 septembre 2019
— À l'Ivam (Valence, Espagne)
Du 03 octobre 2019 au 16 février 2020
— Au Meg (Genève, Suisse)
Du 08 mai 2020 au 03 janvier 2021

 

Roman Photo

 

Exposition « Roman-Photo »


Itinérance Mucem—Musée de la photographie (Charleroi, Belgique)

Le roman-photo a constitué le plus gros succès éditorial de l’après-guerre et restera pendant plus de vingt ans le best-seller de la littérature populaire en Méditerranée. Cette exposition réunit plus de 300 objets, films, photographies et documents, ainsi que quelques-unes des plus belles réalisations de cet artisanat devenu en quelques années une industrie culturelle de masse.
Après le Mucem en 2017-2018, « Roman-Photo » est présentée au Musée de la photographie de Charleroi dans une version adaptée du 25 mai au 22 septembre 2019.

 

Instant Tunisien

 

Exposition « Instant tunisien, Archives de la révolution »


Itinérance Mucem—Musée du Bardo (Tunis, Tunisie)

La révolution tunisienne (décembre 2010 – janvier 2011) est une révolution inédite à plus d’un titre. À l’ère de la communication numérique, elle a inauguré le mariage des nouvelles technologies et de la rue, introduisant un nouveau type de mobilisation, de nouveaux modes d’action politique, de nouvelles expressions artistiques.
L’exposition retrace les vingt-neuf jours de la révolution tunisienne depuis l’étincelle de Sidi Bouzid jusqu’à la chute du président Ben Ali.
—Au Mucem
Du 21 mars au 30 septembre 2019
—Au Musée du Bardo
Du 14 janvier au 31 mars 2019

 

The other face of the moon

 

Exposition « The other face of the moon »


Itinérance Mucem—Asia Culture Center (Gwangju, Corée du Sud)

Vingt-cinq artistes asiatiques (Coréens pour la plupart) ont effectué une résidence au Mucem entre mai et juin 2017 afin de découvrir les collections ethnographiques européennes du musée et de s’en imprégner. Cette exposition est l’aboutissement de ce travail : mêlant œuvres d’art contemporain et objets des collections du Mucem, elle présente regards et inspirations croisées entre Asie et Méditerranée.
À l'Asia Culture Center dDu 26 octobre 2017 au 25 février 2018.

 

Junk user's guide

 

Exposition « Junk user's guide »


Itinérance Mucem—National Folk Museum (Séoul, Corée du Sud)

Comment les sociétés produisent, traitent, s’approprient et transforment les déchets ? L’exposition « Vies d’ordures » aborde les grands enjeux écologiques d’aujourd’hui, nous invitant à questionner l’avenir de nos systèmes de valeurs et de nos modes de vie.
Présentée à Marseille en 2017 dans une perspective méditerranéenne, cette exposition a fait l’objet d’une adaptation au contexte coréen et d’une belle coopération entre les équipes du Mucem et celles du Folk Museum.
— Au Mucem
Du 22 mars au 14 août 2017
— Au National Folk Museum
Du 19 juillet au 31 octobre 2017

 

Lieux saints partagés

 

Exposition « Lieux saints partagés »


Itinérance Mucem avec le Musée Dar el Bacha (Marrakech, Maroc), le Musée national de l’histoire de l'immigration (Paris, France) et le Musée du Bardo (Tunis, Tunisie).

Cette exposition s’intéresse à un phénomène peu connu du grand public mais très présent en Méditerranée : les lieux saints partagés par des fidèles de religions différentes.
Créée à Marseille en 2015, l’exposition a été présentée en itinérance à Marrakech, Paris et Tunis.
— Au Musée Dar el Bacha
Du 18 décembre 2017 au 19 mars 2018
— Au Musée national de l’histoire de l'immigration
Du 24 octobre 2017 au 21 janvier 18
— Au Musée du Bardo
Du 19 novembre 2016 au 12 février 2017

 

Traces

 

Exposition « Traces, fragments d'une Tunisie contemporaine »


Itinérance Mucem—Institut français de Tunis

Composé de deux expositions successives – « Fragment I »  et « Fragment II »  –, ce projet donne à voir la jeune création tunisienne en images. Une façon de témoigner, quelques années après la révolution, de la richesse et de la multiplicité des points de vue sur la Tunisie d’aujourd’hui.
Présenté à Marseille du 13 mai 2015 au 29 février 2016 puis à l'Institut français de Tunis du 01 avril au 19 mai 2016.

 

J'aime les panoramas

 

Exposition « J'aime les panoramas »


Coproduction Mucem—Musée Rath (Genève, Suisse)

Une exposition autour de la notion de « panorama » examinée sous tous les angles. À travers beaux-arts, cinéma, art contemporain et installation, celle-ci présente mille et une façons de redécouvrir l’expérience panoramique !
Présentée au Mucem en 2015-16 puis au Musée Rath du 12 juin au 27 septembre 2015.

 

Migrations divines

 

Exposition « Migrations divines »


Coproduction Mucem—Fondation Gandur pour l’Art et les Musées d’Art et d’Histoire (Genève, Suisse)

À travers une exceptionnelle collection d’œuvres et d’objets archéologiques, « Migrations divines » apporte un regard nouveau sur les grands polythéismes de l’Antiquité en interrogeant le dialogue des panthéons égyptien, grec et romain.
Présentée au Mucem en 2015 puis à la Fondation Gandur pour l'Art et les Musées d’Art et d’Histoire du 24 juin au 16 novembre 2015.

 

Le monde à l'envers

 

Exposition « Le monde à l'envers, carnavals et mascarades d'Europe et de Méditerranée »


Coproduction Mucem—Musée international du Carnaval et du Masque (Binche, Belgique)

Alors que, partout, mascarades rurales et parades urbaines renaissent et se réinventent, cette exposition pose un regard nouveau sur les pratiques carnavalesques contemporaines.
Aboutissement d’un travail d’enquête-collecte, elle a été présentée au Mucem du 26 mars au 25 août 2014 et au Musée international du Carnaval et du Masque du 25 Janvier au 31 juillet 2015.

 

Food

 

Exposition « Food: produire, manger, consommer »


Coproduction Mucem avec SESC Pinheiros, (Sao Paulo, Brésil), Spazio Oberdan (Milan, Italie) et Musée Arina (Genève, Suisse).

37 artistes issus des cinq continents présentent le fruit de leurs réflexions sur les différents enjeux liés à l’alimentation : conséquences du changement climatique, pollution des sols et des produits agricoles, écarts dans la distribution des aliments, rituels de table… L’ensemble crée un dialogue pluridisciplinaire intégrant œuvres historiques et contemporaines, mais aussi objets du quotidien.
—Au Mucem
Du 29 octobre 2014 au 23 février 2015
—SESC Pinheiros, (Sao Paulo, Brésil)
Mars 2014
—Spazio Oberdan (Milan, Italie)
Septembre 2013
—Au Musée Arina
Décembre 2012