Le passe sanitaire est obligatoire pour les mineurs de 12 ans dès le 30 septembre 2021, il consiste en la présentation numérique via l'application TousAntiCovid ou papier d'une preuve sanitaire.

Tous les détails à retrouver dans la rubrique « Vous accueillir en toute sécurité »

Expositions itinérantes

Relations internationales


Accueil de l'espace
 

Expositions itinéraires actuelles et à venir


 

Ghada

 

 

Exposition « Ghada Amer »


L’exposition Ghada Amer est une rétrospective novatrice, montrant les différents aspects du travail de l’artiste plasticienne égyptienne née au Caire en 1963, formée aux études artistiques en France et aujourd’hui installée à New York. Touchée au vif par la difficulté qu’il y a à s’affirmer comme peintre à la fin des années 1980, et a fortiori comme femme peintre, Ghada Amer élabore une œuvre de toiles et d’installations brodées ainsi que de sculptures, à travers lesquelles la peinture s’affirme progressivement. Elle y traite de la condition et de l’image féminines, et développe une relecture critique féministe de l’histoire de l’art de la seconde moitié du XXe siècle. L’exposition Ghada Amer présente l’artiste dans la perspective de son contexte historique et artistique, introduisant notamment le spectateur à ses recherches sculpturales et picturales les plus récentes ; un jeu de contrepoints permet de la situer dans le contexte postcolonial et met en évidence la place qu’elle a su prendre dans l’histoire de l’art. 

 

 

 

Exposition « Revenir »


Revenir est une exposition dont la thématique du retour met à nu la complexité de l’expérience migratoire, prise en tenaille entre déracinement et enracinement, pratique et imaginaire, gouvernance nationale et subjectivation. En s’appuyant sur de multiples médiums (documents d’archives, céramique, installation, lithographies, sérigraphies, photographies, peintures, objets historiques et ethnographiques, création audiovisuelle), elle questionne, avec une force rare, la saillance de l’appartenance et son inscription spatiale, la performance des origines et sa patrimonialisation, le pouvoir de l’État-Nation et ses faiblesses. L’exposition entend ainsi montrer au visiteur la complexité des expériences vécues au-delà du face à face souvent réducteur ici / là-bas. 

 

 

Abdelkader

 

 

Exposition « Abd el-Kader  »


L’ambition de cette exposition est de remettre en lumière la figure de l’émir Abd el-Kader, dans toute sa richesse et son importance historique et intellectuelle, à l’aide des recherches les plus récentes, de sources nouvelles et de collections inédites. La personnalité de l’Emir fut multiple : combattant, stratège, religieux, mystique, moderne, attaché aux traditions, seul et très entouré… Déroulant le fil chronologique de la vie de d’Abd el-Kader, le parcours muséographique explore certains aspects saillants de sa personnalité et de son action, et le replace dans son contexte historique et géographique méditerranéen, entre Orient et Occident. Tenant compte des expositions qui lui ont été consacrées par le passé et de l’abondante bibliographie existante, le Mucem propose de lui consacrer une exposition dynamique et foisonnante, à l’image de sa personnalité mouvante.

 

 

boobs

 

 

Exposition « Boobs !  »


Cette exposition entend retracer l’histoire des seins dans la culture occidentale, du XVe siècle à nos jours, avec quelques incursions dans les périodes antérieures, pour montrer la permanence de certains motifs. En convoquant mythologies, discours et pratiques médicales, iconographie religieuse, histoire politique et création artistique, le projet entend réaliser une synthèse en écho aux travaux de Marilyn Yalom (Le sein. Une histoire, 1997). L’exposition propose d’étudier de front pratiques et représentations. Une histoire des seins, mesurant les échos comme les écarts qui existent entre les deux domaines, constitue alors un prisme d’une grande richesse pour observer les places que les femmes occupent dans les sociétés. 

 

 

Aux Bains!

 

 

Exposition « Aux Bains !  »


Itinérance—Staatliche Kunsthalle (Baden-Baden, Allemagne)

L’histoire sociale du bain en Méditerranée, ses pratiques, leur évolution des origines à nos jours, ainsi que leur partage par les sociétés de la région, fondent le propos de cette exposition innovante. Lieu de jonction le plus simple qui soit entre le corps humain et l’eau, un de ses principaux composants, le bain est, pour l’ensemble des peuples méditerranéens, une pratique plurimillénaire toute en évolutions et en contrastes. L’exposition suit un développement chronologique de la pratique du bain afin d’en présenter l’évolution depuis l’âge de bronze jusqu’au XXIe siècle. Elle présente les objets - issus notamment des diverses collections du Mucem - liés à l’art du bain et les représentations plastiques dont il est le sujet, d’hier à aujourd’hui. 

L’exposition « Aux Bains ! » a été présentée à Baden-Baden » entre le 6 mars et le 21 juin 2020.

 

Theophile

 

Exposition « Théophile-Jean Delaye »


En revenant sur les pas de cet homme aux multiples facettes, l’exposition Théophile-Jean Delaye porte un regard tant artistique que scientifique sur le Maroc tel qu’il a pu être perçu au début du XXe siècle. Premier cartographe scientifique des reliefs montagneux du sud du Maroc et notamment du Toubkal, dans les années 1930, Théophile-Jean Delaye (1896-1970) a partagé son activité entre sa mission militaire d’ingénieur cartographe et d’enseignement de la cartographie, avec sa passion, qui était l’illustration. Cette production artistique et scientifique abondante présentée dans l’exposition permet de s’interroger sur l’identité géographique d’un territoire, sa construction et son histoire.

 

Expositions itinérantes passées

  

Pharaons Superstars

 

Exposition « Pharaons superstars »


Coproduction Mucem—Musée Calouste Gulbenkian (Lisbonne, Portugal)

Entre l’histoire et le mythe, « Pharaon superstars » explore la place qu’occupe la figure du pharaon dans notre imaginaire.

Une exposition présentée au Mucem du 21 juin au 17 octobre 2022, puis au Musée Calouste-Gulbenkian du 24 novembre 2022 au 6 mars 2023
Jean Dubuffet

 

Exposition « Jean Dubuffet, un barbare en Europe »


Coproduction Mucem avec l'Institut Valencià d’Art Modern de Valence (Ivam) et le Musée d’ethnographie de Genève (Meg).

Peintre, écrivain, inventeur de « l’Art Brut », Jean Dubuffet (1901-1985) fut un acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle. Cette exposition présente sa production artistique dans toute sa diversité, en s’attachant notamment à montrer les objets et documents issus des prospections qu’il a mises en œuvre en visitant musées d’ethnographie ou d’art populaire, mais aussi diverses collections dédiées à « l’art des fous ».
— Au Mucem
Du 30 avril au 2 septembre 2019
— À l'Ivam (Valence, Espagne)
Du 3 octobre 2019 au 16 février 2020
Lire le communiqué de presse
— Au Meg (Genève, Suisse)
Du 8 mai 2020 au 03 janvier 2021

 

Roman Photo

 

Exposition « Roman-Photo »


Itinérance Mucem—Musée de la photographie (Charleroi, Belgique)

Le roman-photo a constitué le plus gros succès éditorial de l’après-guerre et restera pendant plus de vingt ans le best-seller de la littérature populaire en Méditerranée. Cette exposition réunit plus de 300 objets, films, photographies et documents, ainsi que quelques-unes des plus belles réalisations de cet artisanat devenu en quelques années une industrie culturelle de masse.
Après le Mucem en 2017-2018, « Roman-Photo » est présentée au Musée de la photographie de Charleroi dans une version adaptée du 25 mai au 22 septembre 2019.

 

Instant Tunisien

 

Exposition « Instant tunisien, Archives de la révolution »


Itinérance Mucem—Musée du Bardo (Tunis, Tunisie)

La révolution tunisienne (décembre 2010 – janvier 2011) est une révolution inédite à plus d’un titre. À l’ère de la communication numérique, elle a inauguré le mariage des nouvelles technologies et de la rue, introduisant un nouveau type de mobilisation, de nouveaux modes d’action politique, de nouvelles expressions artistiques.
L’exposition retrace les vingt-neuf jours de la révolution tunisienne depuis l’étincelle de Sidi Bouzid jusqu’à la chute du président Ben Ali.
—Au Mucem
Du 21 mars au 30 septembre 2019
—Au Musée du Bardo
Du 14 janvier au 31 mars 2019

 

The other face of the moon

 

Exposition « The other face of the moon »


Itinérance Mucem—Asia Culture Center (Gwangju, Corée du Sud)

Vingt-cinq artistes asiatiques (Coréens pour la plupart) ont effectué une résidence au Mucem entre mai et juin 2017 afin de découvrir les collections ethnographiques européennes du musée et de s’en imprégner. Cette exposition est l’aboutissement de ce travail : mêlant œuvres d’art contemporain et objets des collections du Mucem, elle présente regards et inspirations croisées entre Asie et Méditerranée.
À l'Asia Culture Center du 26 octobre 2017 au 25 février 2018.

 

Junk user's guide

 

Exposition « Junk user's guide »


Itinérance Mucem—National Folk Museum (Séoul, Corée du Sud)

Comment les sociétés produisent, traitent, s’approprient et transforment les déchets ? L’exposition « Vies d’ordures » aborde les grands enjeux écologiques d’aujourd’hui, nous invitant à questionner l’avenir de nos systèmes de valeurs et de nos modes de vie.
Présentée à Marseille en 2017 dans une perspective méditerranéenne, cette exposition a fait l’objet d’une adaptation au contexte coréen et d’une belle coopération entre les équipes du Mucem et celles du Folk Museum.
— Au Mucem
Du 22 mars au 14 août 2017
— Au National Folk Museum
Du 19 juillet au 31 octobre 2017

 

Lieux saints partagés

 

Exposition « Lieux saints partagés »


Itinérance Mucem avec le Musée Dar el Bacha (Marrakech, Maroc), le Musée national de l’histoire de l'immigration (Paris, France) et le Musée du Bardo (Tunis, Tunisie).

Cette exposition s’intéresse à un phénomène peu connu du grand public mais très présent en Méditerranée : les lieux saints partagés par des fidèles de religions différentes.
Créée à Marseille en 2015, l’exposition a été présentée en itinérance à Marrakech, Paris et Tunis.
— Au Musée Dar el Bacha
Du 18 décembre 2017 au 19 mars 2018
— Au Musée national de l’histoire de l'immigration
Du 24 octobre 2017 au 21 janvier 18
— Au Musée du Bardo
Du 19 novembre 2016 au 12 février 2017

 

Traces

 

Exposition « Traces, fragments d'une Tunisie contemporaine »


Itinérance Mucem—Institut français de Tunis

Composé de deux expositions successives – « Fragment I »  et « Fragment II »  –, ce projet donne à voir la jeune création tunisienne en images. Une façon de témoigner, quelques années après la révolution, de la richesse et de la multiplicité des points de vue sur la Tunisie d’aujourd’hui.
Présenté à Marseille du 13 mai 2015 au 29 février 2016 puis à l'Institut français de Tunis du 1er avril au 19 mai 2016.

 

J'aime les panoramas

 

Exposition « J'aime les panoramas »


Coproduction Mucem—Musée Rath (Genève, Suisse)

Une exposition autour de la notion de « panorama » examinée sous tous les angles. À travers beaux-arts, cinéma, art contemporain et installation, celle-ci présente mille et une façons de redécouvrir l’expérience panoramique !
Présentée au Mucem en 2015-2016 puis au Musée Rath du 12 juin au 27 septembre 2015.

 

Migrations divines

 

Exposition « Migrations divines »


Coproduction Mucem—Fondation Gandur pour l’Art et les Musées d’Art et d’Histoire (Genève, Suisse)

À travers une exceptionnelle collection d’œuvres et d’objets archéologiques, « Migrations divines » apporte un regard nouveau sur les grands polythéismes de l’Antiquité en interrogeant le dialogue des panthéons égyptien, grec et romain.
Présentée au Mucem en 2015 puis à la Fondation Gandur pour l'Art et les Musées d’Art et d’Histoire du 24 juin au 16 novembre 2015.

 

Le monde à l'envers

 

Exposition « Le monde à l'envers, carnavals et mascarades d'Europe et de Méditerranée »


Coproduction Mucem—Musée international du Carnaval et du Masque (Binche, Belgique)

Alors que, partout, mascarades rurales et parades urbaines renaissent et se réinventent, cette exposition pose un regard nouveau sur les pratiques carnavalesques contemporaines.
Aboutissement d’un travail d’enquête-collecte, elle a été présentée au Mucem du 26 mars au 25 août 2014 et au Musée international du Carnaval et du Masque du 25 Janvier au 31 juillet 2015.

 

Food

 

Exposition « Food: produire, manger, consommer »


Coproduction Mucem avec SESC Pinheiros, (Sao Paulo, Brésil), Spazio Oberdan (Milan, Italie) et Musée Arina (Genève, Suisse).

37 artistes issus des cinq continents présentent le fruit de leurs réflexions sur les différents enjeux liés à l’alimentation : conséquences du changement climatique, pollution des sols et des produits agricoles, écarts dans la distribution des aliments, rituels de table… L’ensemble crée un dialogue pluridisciplinaire intégrant œuvres historiques et contemporaines, mais aussi objets du quotidien.
—Au Mucem
Du 29 octobre 2014 au 23 février 2015
—SESC Pinheiros, (Sao Paulo, Brésil)
Mars 2014
—Spazio Oberdan (Milan, Italie)
Septembre 2013
—Au Musée Arina
Décembre 2012