Couvertures de Vivre libre, Grasset, 1938-1939. Association des Amis de Jean Giono. Cliché © David Giancatarina

Couvertures de Vivre libre, Grasset, 1938-1939. Association des Amis de Jean Giono. Cliché © David Giancatarina

Pacifisme

Rencontres-débats/Conférences

Avec René Frégni (écrivain), Jacques Mény (président de l’association des Amis de Giono)
Modération : Eduardo Castillo
Lectures : Daniel Mesguich (comédien)

Dans les années trente, Giono est célèbre. Alors que ses romans connaissent un écho considérable, la situation politique de l’Europe, de plus en plus préoccupante, le pousse dans la voie de l’essai et des écrits pamphlétaires. Giono fut un grand pacifiste. Horrifié par un probable retour de la guerre, il déploie une énergie désespérée pour alerter le public et les dirigeants politiques à travers tracts, pétitions et déclarations dans la presse militante. Lorsque la France déclare la guerre à l’Allemagne, l’échec de Giono, qui voulait « défendre éperdument la paix et la vie », est total. Quelques jours plus tard, son pacifisme lui vaut d’être expédié au fort Saint-Nicolas, la prison militaire de Marseille, où il sera détenu deux mois… 

Suivi d’une lecture par le comédien Daniel Mesguich (20h).
 


Biographies des intervenants

Daniel Mesguich

Daniel Mesguich compte à son actif près de deux cents mises en scène pour le théâtre et une quinzaine pour l’opéra sur les plus grandes scènes françaises et étrangères. Il a été acteur dans une quarantaine de films de cinéma et de télévision. Il a été le directeur de deux centres dramatiques nationaux (le Théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis et le Théâtre national de Lille - La Métaphore) et d’une grande école nationale (le Conservatoire). Il fut professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (1983-2014), et a récemment ouvert sa propre école à Paris, le Cours Mesguich.

Il est l’auteur, outre de nombreux articles théoriques sur le théâtre, de deux essais (L’Éternel Éphémère ; Estuaires), d’un Que sais-je ? (Le Théâtre, avec Alain Viala) ; de trois livres d’entretiens (Le Passant composé, avec Antoine Spire ; Je n’ai jamais quitté l’école, avec Rodolphe Fouano ; Vie d’artiste, avec Jocelyne Sauvard) ; d’une pièce de théâtre (Boulevard du boulevard du boulevard), d’un roman (L’Effacée) ; de nombreuses traductions (de Shakespeare, Kleist, Euripide ou Pinter) ; d’un livret d’opéra (La Lettre des sables)…

Jacques Mény 

Président de l’association des Amis de Jean Giono, Jacques Mény est cinéaste, éditeur de Giono (édition : Jean Giono, Lettres à la NRF, 1928-1970, Gallimard, 2015). Il est l’auteur de Jean Giono et le cinéma (1978, nouvelle édition augmentée Ramsay, 1990).

Il a réalisé de nombreux documentaires dont Le Mystère Giono (1995) – édité en DVD par le Mucem à l’occasion de l’exposition « Giono » – et Le Cinéma de Jean Giono (2004). Il anime la Revue Giono, éditée par l’association des Amis de Jean Giono.

René Frégni

René Frégni, né en 1947 à Marseille, est un écrivain français. Il a connu une existence mouvementée avant de se consacrer à l’écriture. Il a exercé divers métiers, dont celui d’infirmier psychiatrique, et a longtemps animé des ateliers d’écriture à la prison des Baumettes de Marseille.

Lors de son séjour en prison militaire, il découvre tour à tour les grands écrivains qui l’accompagneront toute sa vie : Giono, Céline, Camus et Flaubert. C’est là aussi qu’il écrit son premier poème : il ne lâchera plus ni son cahier ni son stylo. Il est aujourd’hui l’auteur d’une quinzaine de livres, imprégnés de ses voyages et de son expérience avec des détenus. L’essentiel de son œuvre est disponible dans la collection Folio-Gallimard.


En partenariat avec les Correspondances de Manosquela Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Ville de Manosque Durance Lubéron Verdon Aglomération (DLVA) 

Logo Région Sud Paca Logo DLVA

 


Replay en images


Tarifs

Entrée libre

Lieu Mucem, J4— Auditorium
Type de public Tout Public

Voir aussi