Durant la fermeture du Mucem, 

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 18h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Thomas Mailaender.
Réouverture du Mucem sous conditions de jauge mercredi 19 mai 2021.
couverture - Baptiste Monsaingeon

Baptiste Monsaingeon

Programmation
Édition numérique

Homo detritus ou l'idéal trompeur d'un monde sans reste

Conférence du cycle "Nature, culture, ordures"

En écho à l'exposition "Vies d'ordures, de l'économie des déchets", le Mucem a proposé un cycle de grandes conférences autour du thème "Nature, culture, ordures": évoquer l'économie des déchets est en effet l'occasion de mettre en lumière les crises écologiques et économiques qui touchent nos sociétés et ainsi de questionner les nouvelles manières d'habiter et de penser le monde qui en découlent. Chaque mois, de mars à juin 2017, le Mucem a invité historiens, philosophes, urbanistes ou anthropologues à explorer, à travers leurs disciplines, les liens complexes entre nature, culture et ordures. ce nouveau cycle de conférences "Pensées du monde" s'inscrit dans la continuité de "Civilisation et barbarie" (2014), "La peur: raisons et déraisons" (2015) et "L'avenir des frontières" (2016).

Baptiste Monsaingeon est socio-anthropologue. Après avoir enseigné au département de sociologie de l'Université Paris 1, il est actuellement chercheur post-doctoral au Centre Alexandre Koyré (IFRIS-CNRS). Il était membre du conseil scientifique de l'exposition "Vies d'ordures".

 

À lire:

Homo detritus, Le Seuil, 2017

 

Conception graphique: David Poullard

Télécharger au format .pdf Tous nos livres