Les Tutos créatifs

Par Lorène Bellamy, styliste

 

Atelier couture avec Lorène Bellamy, Les Ateliers créatifs du samedi © Julie Cohen, Mucem

En attendant la reprise des « Ateliers créatifs du samedi » au Mucem, nous avons proposé à la styliste marseillaise Lorène Bellamy de partager avec vous ses tutos créatifs.

S’inspirant de l’histoire des poches et des ceintures dans l’habit populaire, ces tutos créatifs vous invitent à créer et fabriquer une pochette et une ceinture aussi élégantes que pratiques, qui pourront être customisées.

 


Le saviez-vous ? 


Le Mucem conserve plusieurs dizaines de milliers de pièces textiles, en provenance d’Europe et de Méditerranée. De la fin du XVIIIe siècle à nos jours, ces collections sont les témoins d’une histoire du costume régional et du vêtement populaire, de leurs formes comme de leurs usages. 

(Re)partons à la redécouverte du vêtement « populaire », celui d’avant l’ère de l’industrie textile de grande consommation : un vêtement que l’on garde toute sa vie et qui, pour cela, peut être l’objet de multiples transformations.

 


La pochette


 

Atelier couture, la pochette © Mucem

Plaquée, à rabat, à soufflet ou passepoilée, la poche se décline aujourd’hui en une multitude de typologies ; mais cet élément du costume, qui permet de transporter et de garder au plus près de soi des objets choisis, n’a pas toujours été fixé sur le vêtement. En Europe, à l’époque médiévale, la poche est amovible et s’accroche à la ceinture. Le costume masculin la privilégie sous sa forme fixe, cousue sur vestes et vestons, dès le XVIIe siècle. A l’inverse, elle reste longtemps un objet indépendant dans le vêtement féminin, cachée sous plusieurs épaisseurs de jupes. On la retrouve sous cette forme jusqu’au début du XXe siècle, en particulier dans les vêtements du travail rural ou ouvrier. 

Les collections du Mucem comportent de nombreuses paires de poches, parfois soigneusement brodées, parfois assemblées à partir de chutes de tissus récupérées ça-et-là. Leur forme, leur profondeur, leurs matériaux, qui évoluent différemment en fonction des genres et des milieux sociaux à qui elles sont destinées, sont le résultat d’une histoire culturelle des sociétés.  

C'est à vous ! Le Tuto de Lorène Bellamy

Étape 1—Le matériel

—Un coupon de tissu rectangulaire, de taille, par exemple 45 cm de hauteur x 24 cm de largeur ;
—une paire de ciseaux ;
—quelques épingles, si vous en avez ;
—un ruban, si vous souhaitez pouvoir nouer votre pochette ;
—du fil et une aiguille pour coudre à la main ou une machine à coudre.

Attention à l'imprimé s'il y en a un, par exemple, faites en sorte que mes perroquets apparaissent la tête en haut !
Durant tout le tutoriel, les montages seront expliqués avec une couture machine, réglée sur un point droit de largeur 2,5cm. On prendra soin de toujours faire un aller-retour au début et à la fin de chaque couture. De même, si on coud à la main, on prendra soin de faire un nœud suffisamment gros pour que notre fil ne parte pas et des petits points de couture assez rapprochés (0,3-0,5cm).
Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 2—Le patron

Dessinez sur du papier le rectangle de votre pochette : 

—en haut un trait à 1cm (cran de l'ourlet simple) ;
—en bas un trait à 1cm puis un deuxième à 2cm (cran de l'ourlet double) ;
—un trait à 28 cm du bas correspondant à l'endroit de l'ouverture de votre pochette.
 

Patron pochette

Étape 3—Les crans

Avec la pointe de vos ciseaux, faites un petit cran de 3mm maxi sur votre cran à 28cm de chaque côté de votre tissu. Cela permettra ultérieurement de former le pliage de la pochette avec précision.

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 4—L'ourlet double

Pliez une première fois votre tissu de 1cm vers l'envers puis une deuxième fois de 1 cm.
Vous pouvez vous aider du fer à repasser et d'épingles, si vous en avez, afin de maintenir le pli de votre ourlet double, avant de le coudre.

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 5—L'ourlet simple

Pliez votre tissu de 1cm vers l'envers.
Vous pouvez vous aider du fer à repasser et d'épingles, si vous en avez, afin de maintenir le pli de votre ourlet simple, avant de le coudre.

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 6—Coudre les ourlets

Coudre vos deux ourlets par une couture droite au bord.

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 7—Pliage sur l'envers selon les crans

Ramenez le bas de votre tissu et le haut de votre tissu vers le cran à 28cm. C'est le pliage de notre pochette ! Vous pouvez repasser le tout. 

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 8—Coudre les deux côtés

Coudre les deux côtés à 1cm du bord.

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 9—Cranter la pointe des 4 angles

Avec les ciseaux, crantez les 4 angles, c'est-à-dire couper le triangle de l'angle. Attention à ne pas couper la couture ! 

 

Atelier couture, la pochette © Mucem
Étape 10—Finalisation

Ça y est votre pochette est finie ! Il suffit de la retourner.
Vous pouvez prendre un pinceau ou un crayon à papier et le glisser à l'intérieur de la pochette pour faire bien ressortir le tissu au niveau des 4 angles.

Atelier couture, la pochette © Mucem
Atelier couture, la pochette © Mucem

 

Étape 11—Les variantes

Voilà, la version simple de votre pochette est réalisée.
Maintenant, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité et customiser votre pochette.

Quelques idées :
—Coudre des applications de chutes de tissus (motifs ou rubans)
—Coudre un ruban sur la partie centrale de la pochette pour pouvoir la fermer
—Coudre à la main sur le rabat de la pochette des motifs, un mot ...afin de la personnaliser

Atelier couture, la pochette © Mucem
Atelier couture, la pochette © Mucem
Atelier couture, la pochette © Mucem

 


La ceinture


 

Atelier couture, la ceinture © Mucem

La ceinture est un élément de costume en cuir, textile ou métal, cerclant le corps. Vieille de plusieurs millénaires (ses traces archéologiques remontent à l’âge du Bronze), elle répond à la fois à des fonctions pratiques, esthétiques et symboliques. Placée plus ou moins haut sur la taille, elle peut soulager les épaules du poids d’un tissu, permettre de faire blouser ou de maintenir en place un vêtement, ou encore servir de support d’accroche à une multitude d’objets (poches, clés, outils, etc.).

Soulignant la taille, elle est un accessoire indispensable pour comprendre l’évolution du costume féminin et des codifications imposées à la silhouette. D’une société à l’autre, elle peut être aussi symbole d’autorité, marque de pouvoir, objet de protection. Le Mucem conserve une très large collection de ceintures liées à l’histoire du costume régional en Europe et en Méditerranée, dont certaines, travaillées comme de véritables pièces d’orfèvrerie, occupent une place centrale dans les rituels de mariage. 

C'est à vous ! Le Tuto de Lorène Bellamy

Étape 1—Le matériel

Pour réaliser cette ceinture, il vous faut :

—Un coupon de tissu rectangulaire

Pour calculer les dimensions de votre coupon : pour la hauteur, prenez un coupon de 12cm pour obtenir une ceinture finie de 5cm de hauteur. Pour la largeur, cela dépend de votre tour de taille et la finition que vous choisissez : si vous souhaitez fermer votre ceinture avec un ruban, prenez votre Tour de Taille (TT). Si vous souhaitez fermer votre ceinture à l'aide de boutons pression, vous devez prendre comme largeur de coupon : TT+4cm.
—Une paire de ciseaux ;
—Quelques épingles, si vous en avez ;
—Un ruban fin ou large, pour nouer votre ceinture ou une ou deux pressions à coudre
—Du fil et une aiguille pour coudre à la main ou une machine à coudre.
—Idéalement un mètre ruban de couture OU une bande de papier que vous pourrez graduer manuellement
—Un fer à repasser
 
Atelier couture, la ceinture © Mucem
 

 

Étape 2—Couper sa bande de ceinture

Une fois votre bande de tissu coupée, pliez la en 2 en mettant l'endroit du tissu à l'intérieur (l'imprimé, s'il y en a un). Puis, repassez votre bande pliée.

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Mettez quelques épingles pour maintenir votre tissu (les épingles seront enlevées au fur à mesure que l'on coud). 

Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 3—Coudre sa ceinture

Coudre le long côté de la ceinture à 1cm du bord. Avant de commencer à coudre, vous pouvez contrôler à l'aide d'une réglette ou de votre mètre ruban que vous cousez bien à 1cm du bord


Durant tout le tutoriel, les montages seront expliquées avec une couture machine, réglée sur un point droit de largeur 2,5cm. On prendra soin de toujours faire un aller-retour au début et à la fin de chaque couture. De même, si on coud à la main, on prendra soin de faire un nœud suffisamment gros pour que notre fil ne parte pas et des petits points de couture assez rapprochés (0,3-0,5cm).
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 4—Retourner sa ceinture (préparation)

Faites quelques points provisoires, qui seront enlevés plus tard. Ces points vont nous servir de poussoir pour retourner notre bande à l'endroit.

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 5—Retourner sa ceinture (début)

En commençant avec votre doigt, poussez le tissu vers l'intérieur pour qu'il se retourne. Quand ce n'est plus possible avec le doigt, prenez un pinceau, un crayon, une aiguille à tricoter ou une baguette chinoise pour pousser.

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 6—Retourner sa ceinture (fin)

Quand vous voyez sortir votre tissu à l'endroit, vous pouvez retourner entièrement votre ceinture. Puis, repassez votre ceinture en aplatissant la couture sur le côté.
 

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 7—Retourner les côtés

Sur les deux côtés de la ceinture, rentrez les bords d'un cm vers l'intérieur. Repassez votre bord pour qu'il soit bien net et droit.
 

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 8—Intégrer le ruban

Epinglez pour que ça ne bouge pas, puis glissez votre ruban sur le côté et remettez votre épingle !
 

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 9—Finalisation

Coudre les deux côtés de votre ceinture, à 2/3 mm du bord. Votre ceinture est finie !

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 10—Version avec des boutons pression

Voici une alternative au ruban. Prenez une ou deux pressions à coudre de chaque côté de votre ceinture. Avec une aiguille, cousez chaque côté de chaque pression. Faites attention que les deux éléments de votre pression soit bien aligné ! Pour cela c'est bien de faire un essayage de la ceinture sur vous, pour voir l'endroit précis où coudre vos pressions.

Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem
Atelier couture, la ceinture © Mucem

 

Étape 11—Customisation

Pour la ceinture, la customisation doit être fait au tout début « étape 0 : customisation »)

Quelques idées :
—Coudre des rubans sur la longueur de la ceinture
—Coudre des applications de chuttes de tissus 
—Coudre à la main des petits points pour dessiner des motifs

 

Les Ateliers créatifs du samedi

Jardinage, couture, graphisme… 
Le Mucem propose une offre d’ateliers ouverts à tous, en résonance avec les expositions et les collections du musée : une façon de développer votre créativité en explorant de nouvelles techniques ou des savoir-faire oubliés, voire même, de vous découvrir des talents insoupçonnés.

Découvrez les Tutos jardinage de Mouvements et Paysages