Durant la fermeture du Mucem,

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 18h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Thomas Mailaender à partir du samedi 24 avril .
Affiche, Act-Up Paris, © Mucem

Histoire et mémoire des luttes contre le sida

Dès 1994, le musée national des Arts et Traditions populaires (MNATP), précurseur du Mucem, a initié une réflexion concernant l’histoire et les mémoires des luttes contre le sida, qui a notamment permis au musée de mener une vaste entreprise de collecte dans les années 2000, constituant un patrimoine représentatif de l’histoire et des mémoires des luttes contre le VIH-sida en France et dans de nombreux pays de la zone euroméditerranéenne.

 


Collecter, conserver et exposer l'histoire sociale du VIH-sida

Cycle de rencontres


 

Affiche, Act-Up Paris, © Mucem

Affiche, Act-Up Paris, © Mucem

Le Mucem réfléchit aux moyens de rendre public sa collection ainsi que la mémoire des luttes sociales qui ont accompagné l’histoire récente du VIH-sida : comment construire un projet d’exposition qui mettrait en lumière les inégalités sociales face à la maladie, l’ampleur des mobilisations collectives, les nouveaux rapports à la sexualité ou à la mort ainsi que toutes les questions relatives aux droits humains que le VIH-sida a fait émerger dans la société ?
Afin de contribuer à la construction théorique de ce projet et de réfléchir à la place que le musée doit occuper dans la restitution de cette mémoire, nous invitons toutes les personnes – chercheurs, associatifs, particuliers, etc. – qui se sentent concernées ou intéressées par l’histoire du VIH-sida, à aider le Mucem dans cette démarche et à participer aux rencontres et débats proposés depuis 2017.

Découvrir

 


Lutte contre le sida : les Sœurs de la perpétuelle indulgence fêtent leurs 40 ans !

Article proposé par Isabelle Sentis et Renaud Chantraine, décembre 2019


 

Soeur Salem © I.S.D Sentis

Soeur Salem © I.S.D Sentis