Le Pas Grand Chose © E.Carecchio

Le Pas Grand Chose

Biennale internationale des arts du cirque

Spectacles/événements

Tentative pataphysique ludique

Conférence-spectacle de Johann Le Guillerm

Après son exploration des collections du musée (avec l’installation Évolutions élastiques) et son spectacle Secret lors de la Biennale 2017, Johann Le Guillerm, figure majeure du cirque contemporain, revient au Mucem avec une conférence-spectacle joignant pour la première fois la parole à l’acte.
 
« Tant qu’à vouloir faire le point sur le monde qui m’entoure en tentant une diffraction globale, faire le point sur le point me semble finalement une ambition raisonnable et irréductiblement modeste. » Johann Le Guillerm

Le Pas Grand Chose est une « tentative pataphysique ludique » dans laquelle Johann Le Guillerm nous livre son cirque mental. Ou comment recréer le monde à partir du point minimal, comment affirmer que le monde peut être réélaboré par soi-même pour ne pas le subir mais mieux l’éprouver, le penser, le vivre.

Une utopie ? Sauf que lorsque Johann Le Guillerm dialogue avec le point, l’aventure prend des tours extrêmement inattendus. Accepter d’entrer dans les méandres de ce cerveau réfractaire nous fera perdre nos repères les plus élémentaires. Le déséquilibre menace, le tourbillon est permanent. Car accepter de penser contre le monde, c’est abandonner nos a priori mais peut-être aussi nos a posteriori… Les mots de ce « manipulateur de fond » sont un événement, tant il nous avait habitués à un mutisme presque aussi fameux que ses objets et performances nourris par une curiosité tout-terrain. C’est dire si sa parole est d’or dans cette conférence inventive et jubilatoire sur le pas grand-chose !

Johann Le Guillerm

Johann Le Guillerm est issu de la première promotion du Centre national des arts du cirque. Il a travaillé avec Archaos, participé à la création de la Volière Dromesko et cofondé le Cirque O. En 1994, il crée sa compagnie Cirque ici et un premier spectacle solo Où ça ? En 2002, il s’engage dans Attraction, projet de recherche qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement, l’impermanence, et fait voler en éclats les disciplines traditionnelles du cirque. Cette recherche s’articule autour d’un spectacle sur piste (Secret) et des installations (La Motte & Les Imperceptibles, sculptures en mouvement, Les Architextures, sculptures autoportées, Les Imaginographes, outils d’observation). En 2013 il crée La Déferlante pour l’espace chapiteau de La Villette à Paris, une œuvre pérenne qui rejoint les formes monumentales d’Attraction.
Johann Le Guillerm a été récompensé par le Grand Prix national du cirque (1996), le prix des Arts du cirque SACD (2005) et le Grand Prix SACD en 2017 pour l’ensemble de son travail.

 

Lieu Mucem, J4 Auditorium
Durée 1h20

Voir aussi