couverture - Elias Khoury

Elias Khoury

Programmation

À la recherche des Barbares - Conférence du cycle "Civilisation et barbarie"

Entre janvier et décembre 2014, le Mucem a initié le cycle de grandes conférences «Pensées du monde». Accompagnés par l’essayiste et historien des idées Tzvetan Todorov, Patrick Chamoiseau, Carlo Ginzburg, Anne Cheng, Sanjay Subrahmanyam, Achille Mbembé et Elias Khoury ont partagé avec nous l’indispensable «regard de l’autre» sur la dualité «civilisation/barbarie». Leurs noms font entendre la présence des Antilles, du Moyen-Orient, de l’Europe, de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique. Dans cette histoire où, sous prétexte de civilisation, le monde occidental a trop souvent imposé son modèle voire son empire, ces auteurs nous convient à un regard critique et décentré.

Écrivain engagé, Elias Khoury a éprouvé la barbarie dans sa chair. Né en 1948 dans un quartier chrétien de Beyrouth, il a vingt ans lorsqu’il découvre les camps de réfugiés palestiniens de Jordanie, rejoignant aussitôt l’OLP, avant de fonder une revue politico-littéraire avec Mahmoud Darwich. En 1975, lorsqu’éclate la guerre civile au Liban, il se jette dans la tourmente. Cet enfer sera le creuset de son œuvre littéraire. Dès lors, Khoury n’aura de cesse, dans ses récits, de confronter sa propre histoire à celle de sa ville, Beyrouth, et de son pays, le Liban. Et d’opposer, aux ténèbres de la barbarie, la douceur consolatrice de la littérature et les lumières de la réflexion.

À lire: Un parfum de paradis, Arléa, 1992

La Porte du soleil, Actes Sud, 2002

Yalo, Actes Sud, 2004

Le Coffre des secrets, Actes Sud, 2009

Sinalcol, Actes Sud, 2013

 

Conception graphique: David Poullard

 

Télécharger au format .pdf Tous nos livres