Thumbnail

La Médinathèque

 

La visite au Mucem vous a donné envie d'approfondir les thématiques proposées dans les expositions ? Vous souhaitez vous documenter avant d'assister à un événement proposé par le Mucem, ou une exposition en cours ?

Prenez le temps de découvrir ou de visiter régulièrement la Médinathèque, un lieu dédié au patrimoine audiovisuel de la Méditerranée en accès libre aux visiteurs, situé au premier niveau du bâtiment du J4 !

A l’entrée de la Médinathèque, un panneau vertical vous indique toute la programmation de l'espace, conçue par un comité éditorial réunissant des équipes du Mucem et de l’Institut national de l'audiovisuel (Ina).


Regards croisés : une sélection d'archives en lien avec les expositions temporaires


Six écrans présentent des « regards croisés » sur l’architecture, la musique, les arts de vivre, l’histoire vus à travers les images de tout le bassin méditerranéen, en écho aux grandes expositions temporaires du Mucem.

Du 14 novembre 2018 au 4 mars 2019, découvrez des sujets d’archives en écho à l'exposition « Georges Henri Rivière. Voir, c’est comprendre ».

Diffusion en boucle sur les petits écrans.
Écran 1 : Genèse des Arts et Traditions populaires (ATP)

—L’art populaire, 3’09

« Terre des arts », RTF, diffusé le 27 février 1961
Interview de Georges Henri Rivière sur la définition de l’art populaire. Georges Henri Rivière prend comme exemple l’oeuvre du Douanier Rousseau, du Jazz, du Western. L’interview pointe la différence entre art populaire et artisanat.

—L’art populaire, 3’59

« Terre des arts », RTF, diffusé le 27 février 1961
Suite de l’interview. Georges Henri Rivière revient sur la création du musée des ATP, évoque son devenir et la construction de l’édifice, qui deviendra musée national, dessiné par l’architecte Jean Dubuisson. L’une de ses missions sera notamment de rendre leur grandeur aux statues, issues de l’art populaire français.
Écran 2 : Ouverture du musée national des ATP

—Musée national des arts et traditions populaires, 4’12

« Rond point », ORTF, diffusé le 11 mars 1972
Présentée par Charles Finalteri, l’émission annonce l’ouverture du musée national des ATP, deuxième musée ouvert en France depuis 1937. Au programme, interviews de son fondateur, Georges Henri Rivière et des équipes du musée.
Écran 3 : L’ethnomusicologie

—Musée national des arts et traditions populaires, 3’43

« Rond point », ORTF, diffusé le 25 mars 1972
Georges Henri Rivière est interviewé sur l’élaboration originale du musée des ATP et la compare à une composition musicale. Son attachement à la musicologie fait entrer l’ethnomusicologie au musée des ATP. Interview de Claudie Marcel Dubois, fondatrice du département.
Écran 4 : Les ATP et les musées de plein air

—Les musées de plein air, 3’10

« Chefs d’oeuvre en péril », Antenne 2, diffusé le 12 novembre 1980
Pierre de Lagarde et Georges Henri Rivière retracent ensemble l’histoire de la collection des Arts et Traditions populaires.

—Les musées de plein air, 3’59

« Chefs d’oeuvre en péril », Antenne 2, diffusé le 12 novembre 1980 Critique du musée national des Arts et Traditions populaires par Raymond Humbert (artiste peintre, collectionneur, écrivain), opposé selon lui aux musées de plein air du Nord de l’Europe. Georges Henri Rivière revient sur la nécessaire existence des deux formes.
Écran 5 : Le théâtre du pauvre

—Le théâtre du pauvre, 6’12

« Anthropos », Antenne 2, diffusé le 10 mai 1982
Interview de Georges Henri Rivière sur le théâtre de marionnettes. Cette catégorie de spectacle repose sur une critique sociale. Guignol est conservé au musée national des ATP car il se pose en porte-parole de l’âme populaire. En tant que musée d’ethnologie de la France, il est essentiel d’étudier tous les éléments de cette production.
Écran 6 : Le Mucem, héritier du musée national des ATP

—Exposition au Fort Saint-Jean : trésors du quotidien, 2’51

« Midi Méditerranée », France 2, diffusé le 2 avril 2007
Interview de Michel Colardelle sur la première exposition au GHR et sur la pré-configuration du Mucem.

Histoires de Méditerranée : une sélection de reportages pour approfondir la programmation culturelle


Reportage autour de l’exposition « Georges Henri Rivière. Voir, c’est comprendre ». Du 14 novembre 2018 au 4 mars 2019

—1925, 3’59

« Aujourd’hui Madame », Antenne 2, diffusé le 31 décembre 1976 L’émission retrace le succès du Boeuf sur le toit. Georges Henri Rivière en fut un habitué. Lors de l’interview, il revient sur sa rencontre avec Joséphine Baker.

 

Diffusion sur le grand écran de 11h à 18h en continu

 


Et toujours….  Med-Mem !  - Ecrans interactifs


Accès libre à la plus grande vidéothèque d’archives audiovisuelles méditerranéennes avec 4000 documents réunis par plus de 12 télévisions méditerranéennes.
 

Informations pratiques


L’espace de la Médinathèque est ouvert en permanence aux heures d’ouvertures des espaces d’exposition.
Entrée libre