• Mon MuCEM
    Déjà inscrit
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour MuCEM - Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée.
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    To prevent automated spam submissions leave this field empty.
    Inscrivez-vous
    Inscrivez-vous à Mon MuCEM afin de bénéficier de nombreux avantages.
    Stay
-A +A

Tabula Rasa

Le quartier du Panier : 1943 -2013
Artiste(s) et collaborateur(s)  : 
Dominique Cier, Cristina Lucas

Février 1943. La rive nord du Vieux-Port, dont le quartier du Panier Saint-Jean, est dynamitée par l’armée allemande.

 

C’est toute une partie de la vieille ville qui est ainsi détruite. L’opération fut précédée de rafles : une façon de faire « table rase » de ce quartier, comme de ses habitants.

 

Soixante dix ans après, comment le souvenir de cet événement se perpétue et se reconstruit au fil des générations ? L’auteur Dominique Cier et l’artiste Cristina Lucas ont effectué avec les habitants un patient travail de recherche dans le quartier du Panier afin de retrouver des témoins directs ainsi que leurs descendants.

 

Ce grand recueil d’histoires sera présenté au MuCEM à travers un projet mêlant textes et vidéos, les images et les mots ; le souvenir des anciens, la mémoire des plus jeunes.

 

Avec la mairie du 2e secteur, La Coordination Patrimoines et Créations des 2e et 3e arrondissements et l’association En italique. Un Atelier de l'EuroMéditerranée soutenu par Marseille Provence 2013 et le Conseil Général des Bouches du Rhône.

 


 

« Les 22, 23 et 24 janvier, c’était la rafle géante. Je ne savais pas encore que les gens allaient tous être déplacés et pour beaucoup déportés. Je croyais que c’était provisoire, « le temps de faire les propretés » m’avait dit un client… Il y avait des milliers de gendarmes qui encerclaient le centre et des flics en civil ou en tenue qui faisaient évacuer les immeubles. Les gens sortaient de partout, ça n’en finissait pas. Ce qui était bizarre, c’est qu’on n’avait rien su… Il parait que c’est Bousquet qui a tout organisé, mais à l’époque je ne savais pas qui c’était, j’avais 16 ans et je faisais juste le service minimum, le patron m’interdisait de discuter avec les boches et les flics… »

 

Annie, serveuse, 16 ans en 1943.

 

Ce texte est issu du travail mené par Dominique Cier sur la destruction du vieux quartier situé sur la rive nord du Vieux-Port et de l’intérêt partagé par l’association « En italique » et les membres de la Coordination Patrimoines et Créations des 2e et 3e arr. pour ces événements.

 

> Consultez le Journal Tabula Rasa

 


 

 

AU PROGRAMME :

 

  • Dimanche 19 janvier

 

Balade sur la destruction de la rive nord du Vieux-Port, 1943, cheminement au fil des lieux témoignant du dynamitage.

Animatrice : Natalie Meissner, pilote de balades urbaines

 

> Début de la balade à 14h.

Durée 1h30, gratuit dans la limite des places disponibles, accès limité à 20 personnes.

Lieu de départ, inscription et information par mail à l'adresse suivante : meissner@just-marseille.fr

 

> www.just-marseille.com

 

  • Samedi 1er février

 

Balade sur la reconstruction du Vieux-Port entre 1947-1958. Cette approche historique et architecturale analyse les différents groupes d'immeubles du site reconstruit, en évoquant les rôles de F. Pouillon et A. Devin dans cette opération.

Animateur : Alain Moreau, retraité des universités, concepteur de balades urbaines, rédacteur en chef de la revue Faire Savoirs

 

> Début de la balade à 13h30.

Durée 2h30. Gratuit dans la limite des places disponibles, accès limité à 20 personnes.

Lieu de départ, inscription et information par mail à l'adresse suivante : moreau.alain@neuf.fr

 

> www.amares.org

 

  • Vendredi 7 février

 

Diaporama sur la « Destruction-reconstruction de la rive nord du Vieux-Port (1943-1958) » Réalisation : Alain Moreau, David Haccoun, Charles Jansana (Collectionneur, spécialiste de Marseille sous l’occupation et l’après-guerre)

 et diffusion d'extraits du projet de documentaire de David Haccoun (vidéaste, médiateur multimédia, ancien correspondant de France Culture) sur la coopérative "Le fruit mordoré".

 

Ce documentaire s'intéresse à la coopérative nommée « Le Fruit mordoré » qui de 1940 à 1942 a été un refuge pour de nombreuses personnes à Marseille. On y fabriquait des pâtes de fruits nommées CroqueFruit, qui pouvaient être achetées sans carte d'alimentation, ce qui a été l'une des raisons de leur succès.

 

Créée par un groupe d'amis, dont Sylvain Itkine, metteur en scène reconnu dans les années 30, cette coopérative qui a permis à environ 300 personnes de vivre dans ces années noires,  fonctionnait de  manière démocratique, sous la direction de Guy d'Hauterive, Jean Rougeul et Sylvain Itkin

 

> à 18h30 à la Bibliothèque départementale dans l'auditorium de la bibliothèque départementale.

 

 

  • Dimanche 16 février

Lecture collective des textes de Dominique Cier par les membres de la Coordination Patrimoines et Créations des 2-3e arrondissements à l’occasion du dernier jour de l’exposition.

> Midi au forum du J4 au MuCEM .

 

Partager
 

Tarif(s)  : 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieu : J4 | Forum

Type de public :

Tout Public

Jours et horaires :

Du 17 janvier au 16 février 2014
Il y a soixante-dix ans, en 1943, après les rafles et l’évacuation soudaine, la destruction par l’armée allemande du vieux...