Durant la fermeture du Mucem,

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 18h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Yohanne Lamoulère.

En raison des vents violents, l'entrée au fort Saint-Jean se fait uniquement par le 201 quai du Port via la Cour de la commande.
Nermine El Ansari_Souvenir evade_courtesy of the artist

Nermine El Ansari_Souvenir evade_courtesy of the artist

Souvenir évadé, image erronée

Spectacles/événements

Performance 
Par Nermine El Ansari
Adam Switala : Création sonore
Piotr Pawlus : Editeur
Création soutenue par La Maison du Chant
 


Nermine El Ansari, artiste égyptienne née en France présente une expérimentation visuelle et sonore qui met en scène une série de dessins représentant des souvenirs d‘enfance personnels associés à des images provenant de l‘internet. Cette association d‘images rythmée par des interventions vocales et sonores évoque une narration entre mémoire individuelle et mémoire collective. 

La scène joue le rôle d‘une chambre d‘écho de la pensée et de la mémoire où les résolutions intérieures sont projetés vers l‘extérieur. Le spectateur est transporté dans un monde éclectique où lui-même est confronté à ses propres souvenirs.

« En plein Printemps arabe, je vivais au Caire en Égypte, où une succession de couvre-feux était mise en place en raison des nombreuses manifestations. En été 2013, le couvre-feu a été fixé de 18 heures à 6 heures du matin pour une durée de trois mois. Pendant cette restriction je me suis imposée un exercice à faire chaque jour. Cet exercice consiste à se rappeler d‘un souvenir d´enfance avant l´âge de dix ans et de le redessiner exactement tel qu‘il est perçu. Quand tout tombe en ruine, retourner aux souvenirs est une forme de résistance contre des forces extérieures qui manipulent votre propre rythme du temps. Retourner dans un lieu hors du temps, la mémoire. Cette série de dessins forme l‘outil principal de ce spectacle « Souvenir évadé, image erronée ».

Nermine El Ansari
 

Nermine El Ansari 

Nermine El Ansari (1975) vit et travaille comme artiste visuelle entre Reykjavik (Islande) et Le Caire (Egypte). En 1998, elle obtient son diplôme de peinture à l'Ecole des Beaux-Arts de Versailles. En 2002, elle est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris en multimédia et obtient une bourse pour étudier à l'Instituto Superior de Arte (ISA) de La Havane à Cuba. Son travail a été présenté dans diverses expositions internationales. 
Ses travaux varient entre le dessin, la vidéo, l'installation et la performance. Elle s’intéresse aux paysages urbains et naturels ainsi qu’à la cartographie à la fois réelle et imaginaire.

Adam Świtała 

Adam Świtała est compositeur, musicien et chercheur. Il est maître de conférences adjoint à l’École d’Éducation de l’Université d’Islande, membre du Comité permanent de plaidoyer de la Société internationale pour l’éducation musicale (ISME). Depuis 2017 Adam est membre du conseil d'administration polonais de la musique. Son parcours professionnel comprend la coopération avec des metteurs en scène, des acteurs, des artistes de danse et de performance. Il a collaboré avec une vingtaine de théâtres et d’institutions d’art dans plusieurs pays européens ainsi qu’aux États-Unis. Son travail de compositeur est d’explorer la musique comme une expérience spécifique au temps. Interprète de musique classique, folk et jazz, improvisateur multi-genres, il a participé à des concerts et festivals dans de nombreux lieux et a reçu des prix prestigieux. 

Piotr Pawlus 

Piotr Pawlus a obtenu un diplôme en peinture ainsi qu'en scénarisation à Cracovie et en cinématographie à WRiTV à Katowice. Il trouve son inspiration dans la peinture et le silence. Les longs et courts métrages de Piotr ont été primés dans plusieurs festivals de films en Pologne et à l’étranger. 

Crédits

—Performance, visuels, texte: Nermine El Ansari
—Création sonore, musique: Adam Switala
—Montage: Piotr Pawlus
La pièce présente également des compositions sonores de Kristinn Gunnar Blondal
Le texte est le résultat final d'un travail collaboratif avec les artistes: Erla Þórarinsdóttir, Hulda Vilhjálmsdóttir, Lilja Birgisdóttir, Karlotta Blöndal, Steingrimur Eyfjord, Kristinn Már Pálmason, Amy Tavern, Nino Bilikhodze, Annalisa Fulvi, Elsa Lefebvre, Mar Cuervo Perez, Thomas Dupal, Robert Clark, Héba Farid, Mariam Elias, Amy Arif, Paul Geday, Ahmed Nosseir, Sherif El Azma et Ahmed Badry.
—Créations soutenue par la Maison du Chant 

 

Tarifs
Lieu À suivre sur les réseaux sociaux du Mucem

Voir aussi