Le passe sanitaire est obligatoire pour les mineurs de 12 ans depuis le 30 septembre 2021, il consiste en la présentation numérique via l'application TousAntiCovid ou papier d'une preuve sanitaire.

Tous les détails à retrouver dans la rubrique « Votre visite > Vous accueillir en toute sécurité »

Salammbô, un film de Pierre Marodon, 1925. Production, Établissements Louis Aubert. © Gaumont

Salammbô, un film de Pierre Marodon, 1925. Production, Établissements Louis Aubert. © Gaumont

Salammbô

Salammbô – Littérature ! Musique ! Cinéma !

Cinéma

Ciné-concert

Film de Pierre Marodon (France/Autriche, 1924, 2h)
 
Pendant le siège de Carthage, Salammbô, prêtresse consacrée à la déesse Tanit, se donne à Mathô, le chef des mercenaires. Traqué par les Carthaginois, Mathô est fait prisonnier et torturé sous les yeux de Salammbô, qui se laisse mourir…
 
Au-delà de ses dix mille figurants et de ses décors éblouissants (avec des palmiers reconstitués à Vienne !), le pharaonique Salammbô de Pierre Marodon est la seule adaptation qui respecte la trame tragique du roman de Flaubert.

Création musicale avec Uli Wolters au saxophone ténor, flûte traversière, vibraphone, claviers et bruitages électro-acoustiques, Fabien Genais aux saxophones alto et soprano, Emmanuel Cremer au violoncelle. En collaboration avec La Meson.

Séance introduite par Joël Daire, directeur délégué du patrimoine de la Cinémathèque française.

 

Jöel Daire

Joël Daire est directeur du patrimoine de la Cinémathèque française. À ce titre, il dirige l’ensemble des activités liées aux collections (enrichissements, conservation, restauration, traitement, diffusion, recherche et valorisation) en liaison avec Laurent Mannoni, directeur scientifique du patrimoine. Avec Emmanuelle André et Frédérique Berthet (Université de Paris Diderot) et Véronique Rossignol (Cinémathèque française), il coanime un atelier de recherche (Archives et devenir des images). Il a assuré le commissariat de deux expositions à la Cinémathèque française consacrées à Jean Cocteau et au métier de script. Il développe parallèlement des recherches personnelles sur le cinéma français des années 1920, en particulier Jean Epstein auquel il a consacré une biographie (Jean Espein, une vie pour le cinéma, La Tour verte, 2014) et dont il codirige l’édition des écrits complets aux éditions de l’œil avec Nicole Brenez et Cyril Neyrat (cinq volumes parus, quatre autres à paraître).

ENSEMBLE Méandres

Uli Wolters est saxophoniste et multi-instrumentiste. Après obtention de la Médaille d’Or en jazz au Conservatoire Darius Milhaud à Aix-en-Provence il part pour New York pour intégrer la New School University où il étudie entre autres avec Reggie Workman, Billy Harper, Joe Lovano .
De retour en Europe, il se produit avec des formations de jazz avec Ray Drummond et Keith Copeland tout en restant très actif sur la scène locale marseillaise dans une multitude de projets divers, allant des musiques actuelles aux ciné-concerts en passant par les musiques du monde, notamment avec la chanteuse nigériane Asa. Pendant dix ans il a été auteur-compositeur-interprète dans Kabbalah, un groupe fusionnant musique klezmer et sonorités actuelles, avec lequel il s'est produit dans de nombreux festivals dans le monde entier.
Actuellement, il se consacre essentiellement à Dirty Cute, un projet de pop expérimentale.
Il collabore fréquemment avec le pianiste Cyril Benhamou dans plusieurs formations et se produit également avec Accoules Sax ainsi qu'avec le poète kanak Paul Wamo en tant que musicien, compositeur et arrangeur. Il fait également partie du trio Méandres qui se distingue par son univers onirique et cinématographique

Fabien Genais est saxophoniste ténor, alto et soprano. Diplômé du CNR de Marseille en saxophone classique et en jazz, il se produit avec plusieurs formations telles que Accoules Sax, Samenakoa, Méandres, Al Benson Jazz Band, le Gran’t’Ork, In & Out Big Band, trio tentik, Sardar orchestra. C’est pour lui l’occasion de sillonner le monde au cours de tournées en Allemagne, Autriche, Italie, USA… et de participer à de prestigieux festivals comme le Montréal Jazz Festival et le Porquerolles Jazz Festival. Saxophoniste, compositeur, arrangeur et improvisateur, il dirige actuellement le trio Méandres, qui propose ses compositions. Fabien a été Lauréat du tremplin Jazz à Porquerolles 2010 (prix jury et prix public) avec le groupe Méandres.
Actuellement, il se consacre essentiellement à Dirty Cute, un projet de pop expérimentale.

Emmanuel Cremer se produit sur de nombreuses scènes européennes et américaines notamment avec Raymond Boni, Joe McPhee, Famoudou Don Moyé, Denman Maroney, Isabelle Duthoit, Barre Phillips, le quatuor à cordes Stanislas, Gustavo Ovalles, le groupe Méandres, son trio Sonora (album «Silence Calls Sound», AlambiKmusiK). Des études d’arrangement et composition à l’Université de Montréal l’ont amené à travailler pour le théâtre (Théâtre de la Mezzanine, Paris; Théâtre des Calanques, Marseille), la danse (Emir & Alen's line, Julyen Hamilton, KonstanGnos Mixos, duo ElípAca avec Barbara Pereyra...), la musique de film (13 TzameG, Mk2), le label Blue Note avec Troublemakers et l’orchestre symphonique de Sofia (album Express way, Blue Note-EMI). Il a été résident de l’OMI International Art Center de New York en 2010.
 

 

Tarifs Tarif plein : 8€
Tarif réduit : 6€
Lieu Mucem, J4— Auditorium
Renseignements / Réservation

Billetterie sur place 45 mins avant le début de la séance