Le passe sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans depuis le 30 septembre 2021, il consiste en la présentation numérique via l'application TousAntiCovid ou papier d'une preuve sanitaire.
Le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans.

Tous les détails à retrouver dans la rubrique « Votre visite > Vous accueillir en toute sécurité »
Ciel étoilé © Eric Piednoel

Ciel étoilé © Eric Piednoel

Le ciel étoilé, patrimoine mondial de l’humanité ?

Rencontres-débats/Conférences

Avec : Marie Jeanne Husset (présidente d'Agir pour l'Environnement), Romain Sordello (ingénieur expert en biodiversité et aménagement du territoire), Olivier Las Vergnas (astronome et président de l'Association française d'Astronomie), Maud Lelièvre (avocate en droit de l'environnement et présidente du Comité français de l’Union Internationale de Conservation de la Nature, IUCN), Dominique Santoni (présidente du parc naturel régional du Luberon)

À Marseille, si nous levons les yeux au ciel, nous ne pouvons discerner qu’une vingtaine d’étoiles. Dans un ciel dénué de pollution lumineuse, nous pourrions en observer plusieurs milliers. Année après année, les amoureux de l’espace et du ciel étoilé ne cessent de nous alerter : le siècle des Lumières a fini par éteindre la nuit.

Le ciel nocturne est pourtant une source d’inspiration inépuisable : ses mystères passionnent et intriguent, les manifestations célestes fascinent. L’observation du ciel a forgé nos cultures, nos imaginaires, nos mythologies collectives, notre science. Cette pollution lumineuse a de surcroît un effet délétère sur les écosystèmes nocturnes et entraîne un gaspillage énergétique considérable.
 
À l’occasion du Congrès mondial de la nature qui aura lieu à Marseille du 3 au 11 septembre, Agir pour l’environnement et l’Association française d’astronomie invitent le public à mieux connaître notre ciel étoilé et à le protéger.

Un débat proposera à diverses personnalités de répondre à cette demande forte et lancinante : pourquoi le ciel étoilé, chef-d’œuvre en péril, n’est-il pas encore classé au patrimoine mondial de l’humanité ?
 

Une rencontre organisée par Agir pour l’environnement en partenariat avec l’Association française d’astronomie.
Tarifs
Lieu Mucem, J4— Auditorium
Renseignements / Réservation

Entrée libre