Durant la fermeture du Mucem,

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 17h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Yohanne Lamoulère.
4_JEEG ROBOT_ © Emanuela Scarpa

4_JEEG ROBOT_ © Emanuela Scarpa

On l’appelle Jeeg Robot

Cycle Séances de rattrapage

Cinéma

De Gabriele Mainetti (Italie, 2017, 1h58)
Avec Claudio Santamaria, Luca Marinelli, Llenia Pastorelli

Poursuivi par la police dans les rues de Rome, Enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. Il réalise bientôt qu’il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu’il décide de mettre au service de ses activités criminelles.Du moins jusqu’à ce qu’il rencontre Alessia, une jeune fille fragile et perturbée qu’il sauve des grilles de Fabio, dit « Le Gitan », un mafieux déjanté qui a soif de puissance. Témoin des pouvoirs d’Enzo, Alessia est persuadée qu’il est l’incarnation de Jeeg Robot, héros de manga japonais, présent sur Terre pour sauver le monde…

« L’idée d’origine était de s’emparer de cette immense vague de super-héros qui nous vient des États-Unis et qui détruit tout sur son passage en y répondant avec notre imaginaire italien. […] On l’appelle Jeeg Robot est un film de super-héros, mais qui parle aussi des difficultés sociales dans les banlieues de Rome. Le protagoniste a grandi à Tor Bella Monaca, une banlieue difficile de Rome ; nous avons montré la criminalité qui règne dans ce quartier et le film est un peu le mélange entre Pasolini et la science fiction. »

Gabriele Mainetti

Acteur, réalisateur, compositeur et producteur, Gabriele Mainetti débute sa carrière en jouant des rôles au théâtre, à la télévision et au cinéma, avant de réaliser plusieurs courts métrages, dont le très remarqué Tiger Boy (2012). En 2015, il réalise son premier long métrage, On l’appelle Jeeg Robot, énorme succès public et critique en Italie. 

 


Dans le cadre des Séances de rattrapage, cycle cinéma d'été au Mucem
Cet été, le Mucem est le point de ralliement des cinéphiles.
Du 2 au 20 août, quinze films sont à l’affiche, projetés à l’auditorium du musée. Une sélection d’œuvres récentes, sorties en salles entre 2015 et 2017, pour la plupart inédites à Marseille. Chefs-d’œuvres méconnus ou raretés, documentaires ou fictions, le Mucem a sélectionné le meilleur du cinéma d’art et essai : en août, fuyez la canicule pour la fraîcheur des salles obscures et offrez-vous une séance de rattrapage !
Tarifs

6€ / 4€—Bon plan : avec l’achat d’un billet, bénéficiez d’un tarif réduit sur la deuxième séance.

Petite restauration les soirs de séance.

Lieu Mucem, J4— Auditorium
Horaires

Dimanche 20 août à 15h et 18h