Le passe sanitaire est obligatoire pour les mineurs de 12 ans dès le 30 septembre 2021, il consiste en la présentation numérique via l'application TousAntiCovid ou papier d'une preuve sanitaire.

Tous les détails à retrouver dans la rubrique « Vous accueillir en toute sécurité »
Carreaux de faïence de revêtement, dit "style de Damas", XVIIIème siècle, Tunisie Mucem, Marseille © Mucem / Yves Inchierman

Carreaux de faïence de revêtement, dit "style de Damas", XVIIIème siècle, Tunisie Mucem, Marseille © Mucem / Yves Inchierman

Algérie-France

La Voix des objets

Au début des années 2000, la ville de Montpellier décide de consacrer un lieu dédié à l’histoire coloniale de la France en Algérie : le projet de « Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie » est finalement abandonné en 2014. Il en subsiste une riche collection d’œuvres et d’objets (de la période ottomane à 1962), qui rejoint aujourd’hui les fonds du Mucem.

Une partie de celle-ci est présentée au public du 10 avril au 19 juin : à cette occasion, le Mucem inaugure un dispositif inédit mêlant étroitement installations et tables rondes.

Six thématiques ont été définies : « Algérie et France : une histoire sans fin ? », « Abdelkader - Napoléon III : le mythe des grands hommes », « Archéologie et ethnologie : le poids des héritages », « Visages urbains et architecture coloniale », « La place de la guerre dans les mémoires » et « Dépasser 1962 ».

Chaque thématique est abordée à travers une installation (visible dans le forum du J4), prolongée d’une table ronde associant chercheurs, artistes et conservateurs.

Ces rencontres nous invitent à nous interroger sur les enjeux et les défis qu'une telle collection pose au regard de l'histoire et de ses répercussions présentes.

En effet, comment ces objets ainsi offerts à la curiosité du regard et au partage s’inscrivent-ils dans la représentation de la relation franco-algérienne ? Quel rôle peuvent-ils jouer dans la transmission ? Souvenirs révolus ou gages d’avenir ?

Un cycle conçu en collaboration avec Florence Hudowicz et organisé avec le concours de Montpellier Méditerranée Métropole

Florence Hudowicz

Après avoir participé à la restructuration du musée Fabre, musée des beaux-arts de Montpellier, ainsi qu’à la réalisation des premières expositions après son ouverture, Florence Hudowicz a piloté le projet de Musée d’histoire de la France et de l’Algérie dans la perspective d’ouvrir un lieu de patrimoine et de débat pour ce pan d’histoire et toutes les mémoires qui y sont associées. Le projet a été abandonné lors des dernières élections municipales.
Florence Hudowicz, désormais conservatrice des arts graphiques et décoratifs du musée Fabre, demeure associée aux questions relatives à la mise en récit muséal du patrimoine issu de l’histoire franco-algérienne.


Podcast 

Événements passés

Selle, Algérie, 1ère moitié du XIXe siècle, cuir, bois, velours. Mucem, Marseille

Algérie et France : une histoire sans fin ?


Table ronde


Avec: Françoise Vergès (politologue), Nadira Laggoune (critique d'art, commissaire d'exposition) et Georges Morin (politologue, ex-membre du Conseil d’administration du Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie)

L’installation présentée au…

Louis-Jean Delton, L'Emir Abd-el-Kader à cheval, 1865, photographie sur papier albuminé contrecollé sur carton. Collection MHFA, Montpellier Méditerranée Métropole © MHFA

Abdelkader - Napoléon III : le mythe des grands hommes

Cycle Algérie-France la voix des objets

Table ronde


Avec: François Pouillon (anthropologue)—Ahmed Bouyerdene (historien)—Jean-Robert Henry (ancien président du comité scientifique du Musée d'Histoire de la France et de l'Algérie)

L’émir Abdelkader ainsi que, dans un rôle plus secondaire, l’empereur N…

Amable Ravoisié, "Djemila, arc de triomphe romain", planche de l'Exploration scientifique de l'Algérie pendant les années 1840, 1841, 1842 publiée par ordre du Gouvernement, 1843, lithographie. Collection MHFA, Montpellier Méditerranée Métropole © MHFA

Archéologie et ethnologie : le poids des héritages

Cycle Algérie-France la voix des objets

Table ronde


Avec: Nabila Oulebsir (historienne et architecte), Mounir Bouchenaki (archéologue) et Benoît de l’Estoile (anthropologue)

La conquête de l’Algérie par la France au XIXe siècle coïncide avec l’émergence de nouvelles sciences - archéologie puis ethnol…

Alger - la Poste, début du XXème siècle, carte postale. Collection MHFA, Montpellier Méditerranée Métropole © MHFA

Visages urbains et architecture coloniale

Cycle Algérie-France la voix des objets

Table ronde


Avec: Nadir Tazdait, Pascale Langrand (architectes) et Bruno Boudjelal (photographe)

Les grandes cités algériennes, et en particulier Alger, portent les marques des destructions et occupations successives qui s’y sont déroulées tout au long de son h…

Charles-Dominique Fouqueray, Le débarquement des troupes d'Afrique , vers 1915, aquarelle et gouache. Collection MHFA, Montpellier Méditerranée Métropole © MHFA / Frederic Jaulmes_Montpellier Méditerranée Métropole

La place de la guerre dans les mémoires

Cycle Algérie-France la voix des objets

Table ronde


Avec Alexis Jenni (écrivain) et Samir Toumi (écrivain)

Aujourd’hui encore, il reste difficile d’aborder sereinement l’histoire coloniale qui lie l’Algérie et la France, comme si les traumatismes engendrés par les violences qui la jalonne ne pouvaien…

Atelier du 19 juin « 1962 aujourd’hui »

1962 aujourd’hui

Cycle Algérie-France la voix des objets

Performances mémorielles et défis patrimoniaux
Cet atelier approfondit et complète le propos de la rencontre « Dépasser 1962 ». Il s’agit de créer un dialogue entre intervenants d’horizons différents (chercheurs, praticiens, militants, enseignants, conservateurs, artistes) pour r…

Henri Chevalier, Les bains Matarès à Alger , 1925, huile sur carton. Collection MHFA, Montpellier Méditerranée Métropole © MHFA / Frederic Jaulmes_Montpellier Méditerranée Métropole

Dépasser 1962

Cycle Algérie-France la voix des objets

Table ronde


Avec: Boris Cyrulnik (psychiatre), Ahmed Djebbar (historien, ex-membre du Conseil d’administration du Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie) et Benjamin Stora (historien, ex-membre du Conseil d’administration du Musée d’Histoire de la France et de l’A…