Déconstruire l’histoire, repenser la France

Déconstruire l’histoire, repenser la France

Débat

Rencontres-débats/Conférences

Avec Patrick  Boucheron, historien, co-auteur de Prendre dates. Paris, 6 janvier-14 janvier (Verdier, 2015), en conversation avec Arthur Larie, Marine Jourdan, Hadrien Kurzenne et Ariane Extremet (étudiants Sciences Po Aix).

En présence de Farah Hached (juriste, présidente du Labo’ Démocratique).

 

L’attentat du 7 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie hebdo suivi, deux jours plus tard, de l’attaque d’un supermarché cascher ont provoqué un choc considérable dans la société française, suscitant une réaction exceptionnelle avec les rassemblements du 11 janvier. Au-delà de l’émotion, comment replacer ces événements dans leur profondeur historique ? Un an plus tard, et après le choc des attentats du 13 novembre, que reste-t-il de « l’esprit du 11 janvier » ?

 


Réécoutez la conférence en podcast 

 

Réécoutez l'entretien de Patrick Boucheron avec Alain Paire sur la WebRadio du journal Zibeline 

 


 

Découvrez la sélection d'ouvrages de la librairie du MuCEM à l'issue de la rencontre.

 

Entretien mené par les étudiants de Sciences Po Aix.

 

Avec la participation du lycée Marcel Pagnol.

 

Ariane Extremet est actuellement étudiante en Master 2 Politiques publiques euro-méditerranéennes et en dernière année de licence d'Histoire de l'art. Elle a effectué son mémoire de quatrième année sur les diverses querelles autour de l'art contemporain et sa valeur, en étudiant l'exemple du Palais de Tokyo, centre de création contemporaine à Paris. Elle porte un grand intérêt à la mise en valeur et la préservation du patrimoine artistique, ainsi qu'à la diffusion de l'art dans l'espace public. Elle se destine ainsi à un projet professionnel alliant ses deux formations.

Arthur Larie intègre l’IEP d’Aix-en-Provence l’an dernier après une année de classe préparatoire littéraire en Corse. Vice-président de l’association de philosophie de l’IEP, il souhaite se consacrer à une carrière de reporter. Attiré par le monde arabe, il a débuté l’apprentissage de cette langue afin de partir vivre un an en Jordanie.

Hadrien Kurzenne, originaire de Nice, étudie à Sciences Po Aix depuis bientôt quatre ans. Il y a présidé le club cinéma, passionné par cet art. Douze ans de pratique du violoncelle au conservatoire ont également nourri sa sensibilité artistique. Il a vécu un an à São Paulo, désireux de se confronter seul à un environnement inconnu. Le Brésil, pays riche d’une diversité et d’une liberté créatives, a permis de conforter sa conviction de travailler un jour dans le domaine de la culture.

Marine Jourdan est actuellement en Master métiers de l’information. Elle souhaite devenir photojournaliste. Elle a eu la chance de réaliser des reportages lors de son stage en Irlande au sein d’un journal web dédié aux Français expatriés : cette expérience l’a confortée dans son choix. Elle espère pouvoir un jour parcourir le monde et en raconter les histoires, à travers sa plume ou l’objectif de son appareil photo.

 

Tarifs

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieu Mucem, J4— Auditorium Germaine Tillion
Type de public Tout Public