Durant la fermeture du Mucem,

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 17h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Yohanne Lamoulère.
Ce sentiment de l'été © Nord-Ouest Films

Ce sentiment de l'été © Nord-Ouest Films

Ce sentiment de l’été

Cycle Séances de rattrapage

Cinéma

De Mikhaël Hers (France, 2015, 1h46)
Avec Anders Danielsen Lie, Judith Chemla, Marie Rivière

Au milieu de l’été, Sasha, 30 ans, décède soudainement. Alors qu’ils se connaissent peu, Lawrence, son compagnon et Zoé, sa sœur, se rapprochent. Ils partagent la peine et le poids de l’absence, entre Berlin, Paris et New York. Pendant trois étés, dans trois villes, le temps de leur retour à la lumière, ils sont portés par le souvenir de celle qu’ils ont aimée.

« J’ai beaucoup de mal avec l’idée qu’un film puisse se résumer à un sujet. J’avais envie que le sujet du film soit la vie, dans tout ce qu’elle embrasse. Chercher à dessiner ce réel mouvant et énigmatique qui échappe sans cesse, où l’incongru, le drolatique ou bien le pire peuvent surgir à tout instant. Ces fragments de réalité, ces bribes de vie qui nous parviennent sans que l’on puisse en saisir le sens et dont il ne restera que quelques souvenirs, quelques traces. Pas le deuil, donc, mais la vie, tout le temps faite de choses ambivalentes et complexes, et lumineuses aussi, même parfois dans les instants les plus sombres. »

 

Mikhaël Hers

Diplômé de la Fémis, Mikhaël Hers est l’auteur de trois courts métrages (Charell, Semaine de la critique du Festival de Cannes, 2006 ; Primrose Hill, primé à Clermont-Ferrand,2007 ; et Montparnasse, Quinzaine des réalisateurs à Cannes, 2009). Après Memory Lane (présenté au Festival de Locarno, 2010), Ce sentiment de l’été est son deuxième long métrage. Il a reçu le Grand Prix du Jury au Festival international du film indépendant de Bordeaux.

 


Dans le cadre des Séances de rattrapage, cycle cinéma d'été au Mucem
Cet été, le Mucem est le point de ralliement des cinéphiles.
Du 2 au 20 août, quinze films sont à l’affiche, projetés à l’auditorium du musée. Une sélection d’œuvres récentes, sorties en salles entre 2015 et 2017, pour la plupart inédites à Marseille. Chefs-d’œuvres méconnus ou raretés, documentaires ou fictions, le Mucem a sélectionné le meilleur du cinéma d’art et essai : en août, fuyez la canicule pour la fraîcheur des salles obscures et offrez-vous une séance de rattrapage !
Tarifs

6€ / 4€—Bon plan : avec l’achat d’un billet, bénéficiez d’un tarif réduit sur la deuxième séance.
Petite restauration les soirs de séance.

Lieu Mucem, J4— Auditorium
Horaires

Samedi 12 août à 15h et 18h