Expositions itinérantes

Relations internationales

International—Accueil rubrique

Expositions itinérantes en cours

Lieux saints partagés

Théophile Jean Delaye

Cette exposition s’intéresse à un phénomène peu connu du grand public mais très présent en Méditerranée : les lieux saints partagés par des fidèles de religions différentes.
Présentée au Mucem en 2015, l'exposition « Lieux saints partagés » a ensuite connu de nombreuses étapes d'itinérances : au Musée national du Bardo à Tunis, du 19 novembre 2016 au 12 février 2017, puis au Musée Dar el Bacha, du 18 décembre 2017 au 19 mars 2018, au Musée de l’Histoire de l’immigration de la Porte Dorée, à Paris, du 24 octobre 2017 au 21 janvier 2018, et enfin à la New York Public Library en 2018. L'exposition sera présentée dans une version adaptée au Musée Notre-Dame de la Garde à Marseille, du 16 septembre 2023 jusqu'à début janvier 2024, sous le titre "Ave Maria. Un pèlerinage en Méditerranée".

 

Barvalo

Pharaons Superstars

En langue romani, barvalo signifie « riche » et, par extension, « fier ». Ce mot polysémique sert de titre à la nouvelle exposition du Mucem, consacrée à l’histoire et à la diversité des populations romani d’Europe. Une histoire indissociable de celle de l’antitsiganisme, contre lequel ceux que l’on continue parfois d’appeler « Tsiganes » luttent depuis un millénaire.
L’exposition « Barvalo - Roms, Sinti, Gitans, Manouches, Voyageurs...» est actuellement présentée au Mucem du 10 mai 2023 au 4 septembre 2023.
 
Lire le ciel
Pharaons Superstars
En langue romani, barvalo signifie « riche » et, par extension, « fier ». Ce mot polysémique sert de titre à la nouvelle exposition du Mucem, consacrée à l’histoire et à la diversité des populations romani d’Europe. Une histoire indissociable de celle de l’antitsiganisme, contre lequel ceux que l’on continue parfois d’appeler « Tsiganes » luttent depuis un millénaire.
L’exposition « Barvalo - Roms, Sinti, Gitans, Manouches, Voyageurs...» est actuellement présentée au Mucem du 10 mai 2023 au 4 septembre 2023.
 

Lietuva, Lituanie

ghada

By choosing to develop a project around Lithuania, the Mucem is offering a nationwide tour of an exhibition co-produced with the National Museum of Lithuania, shedding light on the decompartmentalization of Lithuanian folk and fine arts.
Aux Bains !

Aux Bains!

L'exposition "Aux Bains !" a d’abord été exposée à la Staatliche Kunsthalle de Baden-Baden (Allemagne, 2020), où elle présentait l’histoire sociale et culturelle du bain en Méditerranée. Dans sa nouvelle version au Musée archéologique de la Canée, la pratique sociale du bain à travers les siècles est enrichie de nouvelles thématiques, grâce à des objets sélectionnés principalement dans les collections du Musée archéologique de la Canée et du Mucem, ainsi que celles de musées et collections en Grèce et en France. Lieu de jonction le plus simple qui soit entre le corps humain et l’eau, un de ses principaux composants, le bain est, pour l’ensemble des peuples méditerranéens, une pratique plurimillénaire toute en évolutions et en contrastes.
L’exposition « Aux Bains ! » a été présentée au nouveau Musée d'Archéologie de La Canée entre le 24 mai et le 5 septembre 2022.
L'exposition fut également présentée à la Staatliche Kunsthalle de Baden-Baden, du 7 mars au 21 juin 2020
Vêtements Modèles

Vêtements Modèles

Bleu de travail, débardeur, espadrille, jogging et kilt : pourquoi ces pièces sont-elles toujours portées dans la rue et régulièrement remises sur le devant de la scène par les créateurs ? Qui se souvient encore de leur usage premier et du contexte de leur création ? 
L’exposition « Vêtements modèles » propose de suivre le parcours de ces cinq pièces qui ont traversé le temps et les modes. Comment le débardeur ou le bleu de travail, conçus pour habiller des métiers, se sont-ils imposés comme des sources d’inspiration jusqu’à être qualifiés de « basiques » par l’industrie de la mode ? Quelles transformations le kilt et l’espadrille, associés à des géographies bien précises, connaissent-ils en même temps que leur diffusion ? Quels chemins le jogging emprunte-t-il pour s’affranchir de l’usage sportif et devenir une des images de la culture urbaine ? 
Nés dans les répertoires du vêtement de sport, du vêtement de travail ou du costume régional, ils sont tous aujourd’hui des incontournables du vestiaire contemporain.
L’exposition « Vêtements modèles » a été présentée au musée des Arts Décoratif et du Design de Riga entre le 25 mai et le 25 septembre 2022.

 

Expositions itinérantes passées

Jean Dubuffet, un barbare en Europe

 Dubuffet

Coproduction Mucem avec l'Institut Valencià d’Art Modern de Valence (Ivam) et le Musée d’ethnographie de Genève (Meg).

Peintre, écrivain, inventeur de « l’Art Brut », Jean Dubuffet (1901-1985) fut un acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle. Cette exposition présente sa production artistique dans toute sa diversité, en s’attachant notamment à montrer les objets et documents issus des prospections qu’il a mises en œuvre en visitant musées d’ethnographie ou d’art populaire, mais aussi diverses collections dédiées à « l’art des fous ».
— Au Mucem
Du 30 avril au 2 septembre 2019
— À l'Ivam (Valence, Espagne)
Du 3 octobre 2019 au 16 février 2020
Lire le communiqué de presse
— Au Meg (Genève, Suisse)
Du 8 mai 2020 au 03 janvier 2021
Roman-Photo

 Roman Photo

Coproduction Mucem avec l'Institut Valencià d’Art Modern de Valence (Ivam) et le Musée d’ethnographie de Genève (Meg).

Peintre, écrivain, inventeur de « l’Art Brut », Jean Dubuffet (1901-1985) fut un acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle. Cette exposition présente sa production artistique dans toute sa diversité, en s’attachant notamment à montrer les objets et documents issus des prospections qu’il a mises en œuvre en visitant musées d’ethnographie ou d’art populaire, mais aussi diverses collections dédiées à « l’art des fous ».
— Au Mucem
Du 30 avril au 2 septembre 2019
— À l'Ivam (Valence, Espagne)
Du 3 octobre 2019 au 16 février 2020
Lire le communiqué de presse
— Au Meg (Genève, Suisse)
Du 8 mai 2020 au 03 janvier 2021
Instant tunisien, Archives de la révolution

 Instant tunisien

Itinérance Mucem — Musée du Bardo (Tunis, Tunisie)

La révolution tunisienne (décembre 2010 – janvier 2011) est une révolution inédite à plus d’un titre. À l’ère de la communication numérique, elle a inauguré le mariage des nouvelles technologies et de la rue, introduisant un nouveau type de mobilisation, de nouveaux modes d’action politique, de nouvelles expressions artistiques.
L’exposition retrace les vingt-neuf jours de la révolution tunisienne depuis l’étincelle de Sidi Bouzid jusqu’à la chute du président Ben Ali.
— Au Mucem
Du 21 mars au 30 septembre 2019
— Au Musée du Bardo
Du 14 janvier au 31 mars 2019
The other face of the moon

 The other face of the moon

Itinérance Mucem — Asia Culture Center (Gwangju, Corée du Sud)

Vingt-cinq artistes asiatiques (Coréens pour la plupart) ont effectué une résidence au Mucem entre mai et juin 2017 afin de découvrir les collections ethnographiques européennes du musée et de s’en imprégner. Cette exposition est l’aboutissement de ce travail : mêlant œuvres d’art contemporain et objets des collections du Mucem, elle présente regards et inspirations croisées entre Asie et Méditerranée.
À l'Asia Culture Center du 26 octobre 2017 au 25 février 2018.
Junk user's guide

 Junk

Itinérance Mucem — National Folk Museum (Séoul, Corée du Sud)

Comment les sociétés produisent, traitent, s’approprient et transforment les déchets ? L’exposition « Vies d’ordures » aborde les grands enjeux écologiques d’aujourd’hui, nous invitant à questionner l’avenir de nos systèmes de valeurs et de nos modes de vie.
Présentée à Marseille en 2017 dans une perspective méditerranéenne, cette exposition a fait l’objet d’une adaptation au contexte coréen et d’une belle coopération entre les équipes du Mucem et celles du Folk Museum.
— Au Mucem
Du 22 mars au 14 août 2017
— Au National Folk Museum
Du 19 juillet au 31 octobre 2017
Lieux saints partagés

 Lieux saint partagés

Itinérance Mucem avec le Musée Dar el Bacha (Marrakech, Maroc), le Musée national de l’histoire de l'immigration (Paris, France) et le Musée du Bardo (Tunis, Tunisie).

Cette exposition s’intéresse à un phénomène peu connu du grand public mais très présent en Méditerranée : les lieux saints partagés par des fidèles de religions différentes.
Créée à Marseille en 2015, l’exposition a été présentée en itinérance à Marrakech, Paris et Tunis.
— Au Musée Dar el Bacha
Du 18 décembre 2017 au 19 mars 2018
— Au Musée national de l’histoire de l'immigration
Du 24 octobre 2017 au 21 janvier 18
— Au Musée du Bardo
Du 19 novembre 2016 au 12 février 2017
Traces, fragments d'une Tunisie contemporaine

 Traces

Itinérance Mucem — Institut français de Tunis

Composé de deux expositions successives – « Fragment I »  et « Fragment II »  –, ce projet donne à voir la jeune création tunisienne en images. Une façon de témoigner, quelques années après la révolution, de la richesse et de la multiplicité des points de vue sur la Tunisie d’aujourd’hui.
Présenté à Marseille du 13 mai 2015 au 29 février 2016 puis à l'Institut français de Tunis du 1er avril au 19 mai 2016.
J'aime les panoramas

  J'aime les panoramas

Coproduction Mucem — Musée Rath (Genève, Suisse)

Une exposition autour de la notion de « panorama » examinée sous tous les angles. À travers beaux-arts, cinéma, art contemporain et installation, celle-ci présente mille et une façons de redécouvrir l’expérience panoramique !
Présentée au Mucem en 2015-2016 puis au Musée Rath du 12 juin au 27 septembre 2015.
Migrations divines

 Migrations divines

Coproduction Mucem — Fondation Gandur pour l’Art et les Musées d’Art et d’Histoire (Genève, Suisse)

À travers une exceptionnelle collection d’œuvres et d’objets archéologiques, « Migrations divines » apporte un regard nouveau sur les grands polythéismes de l’Antiquité en interrogeant le dialogue des panthéons égyptien, grec et romain.
Présentée au Mucem en 2015 puis à la Fondation Gandur pour l'Art et les Musées d’Art et d’Histoire du 24 juin au 16 novembre 2015.
Le monde à l'envers, carnavals et mascarades d'Europe et de Méditerranée

  Le monde à l'envers

Coproduction Mucem — Musée international du Carnaval et du Masque (Binche, Belgique)

Alors que, partout, mascarades rurales et parades urbaines renaissent et se réinventent, cette exposition pose un regard nouveau sur les pratiques carnavalesques contemporaines.
Aboutissement d’un travail d’enquête-collecte, elle a été présentée au Mucem du 26 mars au 25 août 2014 et au Musée international du Carnaval et du Masque du 25 Janvier au 31 juillet 2015.
Food : produire, manger, consommer

 Food

Coproduction Mucem avec SESC Pinheiros, (Sao Paulo, Brésil), Spazio Oberdan (Milan, Italie) et Musée Arina (Genève, Suisse).

37 artistes issus des cinq continents présentent le fruit de leurs réflexions sur les différents enjeux liés à l’alimentation : conséquences du changement climatique, pollution des sols et des produits agricoles, écarts dans la distribution des aliments, rituels de table… L’ensemble crée un dialogue pluridisciplinaire intégrant œuvres historiques et contemporaines, mais aussi objets du quotidien.
— Au Mucem
Du 29 octobre 2014 au 23 février 2015
— SESC Pinheiros, (Sao Paulo, Brésil)
Mars 2014
— Spazio Oberdan (Milan, Italie)
Septembre 2013
— Au Musée Arina
Décembre 2012