Durant la fermeture du Mucem,

la programmation se poursuit en ligne et les Jardins du fort Saint-Jean restent ouverts au public de 9h à 18h 7jours/7
autour d'une installation de l'artiste Yohanne Lamoulère.
Thumbnail

D’où proviennent les collections du Mucem?

Héritier du Musée national des arts et traditions populaires, le Mucem est un musée de société à l’échelle méditerranéenne et européenne. L’inventaire des collections commence en 1881 tout d’abord au sein du musée d’ethnographie du Trocadéro.

En 1937, le musée national des arts et traditions populaires, nouvellement créé, poursuit l’accroissement des collections du patrimoine national français. Des chantiers intellectuels, des enquêtes collectes voire même des fouilles archéologiques sont réalisés au sein de ce musée pendant plus de 60 ans.

Les collections conservées sont le fruit de ce recensement et de ce travail de recherche et de collecte. Ainsi le fonds du MNATP, dont le Mucem assure la conservation et la valorisation, provient de toutes les régions du territoire français.

C’est le fonds Europe du Musée de l’Homme, déposé au Mucem en 2005, qui permet d’élargir ses collections à l’échelle européenne. Tout le continent européen est présent dans les collections du musée de l’Homme. Les équipes du Mucem, dès le début des années 2000, se sont également attachées à réaliser depuis plus de 10 ans des acquisitions en provenance de l’aire méditerranéenne pour contribuer à l’élargissement du domaine de compétence du musée et l’ouverture à des zones géographiques jusqu’alors peu présentes.

 Par Marie-Charlotte Calafat, Adjointe du département des collections et des ressources documentaires du Centre de conservation et de ressources du Mucem