B. Stiegler © e-pineuil

Lire les philosophes avec Norbert Wiener et au-delà - Technè (technique), dikè (justice) et violence au XXIe siècle

Nouvelles critiques de la violence

Rencontres-débats/Conférences

Par Bernard Stiegler, philosophe

La violence est-elle de retour ? La période écoulée de relatives paix et sécurité ne fut-elle qu’une parenthèse dans l’histoire ? Qu’en serait-il alors de la « civilisation » ?

On peut se poser de telles questions. Cette conférence tentera de montrer cependant qu’elles ne sont véritablement « questionnantes » qu’à la condition de concevoir la violence comme ubris (démesure, crime, folie) et à partir de la tekhnè (technique) en tant qu’elle est toujours un pharmakon (remède, poison).

Une proposition d’Alphabetville, en partenariat avec le Mucem et la Friche la Belle de Mai.
Bernard Stiegler

Philosophe, auteur d'une trentaine d'ouvrages, Bernard Stiegler est président de l’association Ars Industrialis, directeur de l'Institut de Recherche et d'Innovation du Centre Georges Pompidou, professeur associé à l'Université de Technologie de Compiègne. Son travail analyse les systèmes techniques dans leur relation aux systèmes sociaux, économiques, politiques, culturels, dans la perspective d’un monde « non-inhumain ». Problématiques particulièrement développées depuis Aimer, s’aimer, nous aimer (Galilée, 2003) et très précisément dans son dernier livre Dans la disruption. Ou comment ne pas devenir fou ? (Les liens qui libèrent, 2016).

 

Tarif

Entrée libre

Lieu Auditorium
Horaires

Jeudi 22 mars 2018 à 19h

Date(s)

  • Jeudi 22 mars 2018 à 19h00

Voir aussi

  • Mucem

    Nouvelles critiques de la violence

    Cycle de conférences

    En savoir plus
  • F.Cusset © DR

    Une nouvelle énergétique de la violence

    Nouvelles critiques de la violence

    En savoir plus
  • M.Wieviorka © DR

    Pour en finir avec la notion de « post-conflit »

    Nouvelles critiques de la violence

    En savoir plus