« Zetou » montrant comment accrocher l’alude au « piège à rigaou » Carqueiranne, 2008 © Frédéric Joulian

« La geste technique » : parler objets… par les milieux

Actualité de la recherche et de la muséologie

Colloques/Journées d'études/Formations

Ce séminaire pluridisciplinaire a pour ambition de faire dialoguer muséologues et spécialistes des cultures matérielles autour de « la geste technique », afin d’interroger les principes mêmes de la technologie culturelle, ses rapports avec la matière, les objets, les processus et les connaissances. Il s’agit de faire parler les objets par leurs milieux (dans leurs dimensions naturelles, techniques et socioculturelles), et de mettre en perspective la pluralité de leurs usages dans l’interaction entre recherche, musée et société. Questionner « la geste technique » dans une perspective anthropologique et muséologique, c’est revisiter l’étude de la culture matérielle et ses modes de traduction possibles (blog, exposition, dessin, spectacle).

Séminaire co-organisé par le Mucem et l’EHESS.
Cette photo de Frédéric Joulian est extraite de l'article « Le chasseur et son fusil en Haute-Provence »

Demandez le programme des techniques I

Jeudi 19 octobre 2017 de 13h à 17h

Introduction au séminaire et au dialogue « Science, musée, société »

Intervenants : F. Joulian, D. Chevallier, M.-C. Calafat, Y.-P. Tastevin

Si la question du corps ou de la culture ne cesse d’occuper le devant de la scène médiatique ou scientifique, celle des savoir-faire ou des gestes ou plus précisément  des « techniques du corps », lancée il y a 80 ans par Marcel Mauss et ses successeurs, n’a su s’imposer face au poids des objets et des représentations. Elle nous semble toutefois cruciale pour rouvrir le dialogue entre recherche, conservation, exposition et public.

Gestes et objets I

Jeudi 16 novembre 2017 de 9h45 à 17h

Sur le terrain, les chercheurs observent l’objet et son usage. Hors de ce modèle privilégié de collecte, comment peut-on documenter un objet isolé de son contexte ? Comment le regarder et le faire parler, le comprendre ? Marie-Charlotte Calafat présentera un cas exemplaire à partir de la monographie d’une vielle à roue. Baptiste Buob s’interrogera sur des objets et savoir-faire situés et sur les effets de l’image cinématographique sur la constitution même des connaissances. Yoann Moreau, anthropologue et géographe, spécialiste des catastrophes, présentera quant à lui les apports d’une mésologie renouvelée à l’approche des gestes humains.


9h45-12h30 :

Marie-Charlotte Calafat (Mucem) : « Les objets parlent-ils ? Monographie d'une vielle à roue au Musée des Arts et Traditions Populaires »

Baptiste Buob (Lesc Nanterre) : « Ceci est-il un film sur la fabrication d’un violon ? De quelques enjeux de la mise en public des gestes par le film »


14h-17h :

Yoann Moreau (Ecole des Mines) : « Habiter le mouvement, aviver l'inerte. Une étude du geste, en mésologie. » 

Discussion générale.

Demandez le programme des techniques II 

Jeudi 21 décembre 2017 de 9h45 à 17h

Depuis les années 1970, l’anthropologie, l’archéologie et l’histoire se sont alliées pour aborder de façon plus globale la diversité des formes sociales et leur évolution, du point de vue de leurs fondements matériels. À l’occasion de cette séance, nous mettrons en débat deux acteurs « historiques » de cette aventure intellectuelle, Pierre Lemonnier et Alain Schnapp, respectivement anthropologue et archéologue, qui évoqueront les enjeux de l’étude de la culture matérielle dans les années 1970-80.

Olivier Gosselain, à mi-chemin entre l’archéologie et l’ethnologie, parlera de ses expériences africaines d’analyses multi-échelles des modes de diffusion des savoir-faire potiers et de leurs dynamiques historiques et sociologiques.


9h45-12h30 :

Pierre Lemonnier (CNRS) : « Des ''techniques du corps'' à l'anthropologie du rituel : actions matérielles et partage d'un monde commun »

Alain Schnapp (Paris I, INHA) : « Le séminaire ‘'Culture Matérielle'’ à la Sorbonne, dans les années 1980 »


14h-17h

Olivier Gosselain (Université Libre de Bruxelles) : « Les gestes, du terrain à l’amphi : une double trajectoire d’apprentissage »

Discussion générale

 Gestes et objets II - Conserver et transmettre les savoirs et les gestes

Vendredi 19 janvier 2018 de 9h45 à 17h

Sauvegarder les techniques, c’est les garder vivantes. Comment les institutions patrimoniales sont-elles mobilisées pour cette mission ? Maîtres d’art, conservatoires, musées et écomusées ont pu contribuer à une conservation active des techniques. Comment sont-ils relayés aujourd’hui ? Comment articuler les programmes de recherche sur les objets, les matériaux, les gestes et les habiletés, en un seul mouvement associatif ?


9h45-12h30 :

Denis Chevallier (Mucem) : Présentation de la séance "Savoir-faire et pouvoir transmettre, 25 ans après".

François Calame (DRAC Normandie) : "Transmettre les savoirs et savoir-faire de la charpente : une expérience internationale".


Hervé Muntz (Genève) : "La transmission des savoir-faire dans l’horlogerie".


13h30-17h30 :

Annabel Vallard (CNRS) :"Les soies et les corindons, des matières et des gestes".


Thomas Golsenne (Univ. Lille 3) :"Peindre et donner. La sacralisation du geste pictural en Europe aux XVe-XVIe siècles".


Marie-Pascale Mallet et Julia Ferloni (MUCEM) : "Une enquête collecte sur les techniques du bijou en Méditerranée".

Discussion générale

Habiter le monde I  

Jeudi 22 mars 2018 de 9h45 à 17h

Les musées de sociétés ou de cultures, comme ceux d’architecture, ont pour tâche de représenter et donner à voir non seulement des objets de petites dimensions (qui entrent aisément dans les collections et expositions) mais également ceux qui débordent, ceux qui enveloppent et dans lesquels on vit, on habite, et que l’on figure usuellement en plans ou maquettes. Mais comment sortir des objets finis et des typologies fixées ? Comment prendre en compte les problématiques environnementales et réintroduire sens et usages de l’habiter ? 


9h45-12h30 :

Frédéric Joulian (EHESS) : « Cosmologies et histoires de l’habiter »

Anick Coudart (Arizona State Univ.) : « La maison ou comment évaluer la durabilité d’une culture. Dialogue entre archéologie et ethnologie »


13h30-17h :

Florence Sarano (ENSAM) : « Le geste technique collectif ou pourquoi construire ensemble ? La soutenabilité esthétique selon Anna Heringer. »

Oussoubi Sacko (Kyoto Seika Univ.) : « Restaurer les habitations par temps durable (exemples maliens et japonais) »

Discussion générale

Programme complet .pdf

Tarif

Entrée libre

Lieu I2MP
Renseignements / Réservation

Entrée libre sur inscription à i2mp@mucem.org

  • Jeudi 16 novembre 2017 à 10h00

  • Jeudi 21 décembre 2017 à 10h00

  • Vendredi 19 janvier 2018 à 10h00

  • Jeudi 22 mars 2018 à 10h00

  • Jeudi 14 juin 2018 à 10h00

  • Vendredi 15 juin 2018 à 10h00