© DR

Giotto : aux sources d’un humanisme pictural

Cours en régions de l’École du Louvre

Colloques/Journées d'études/Formations

Par Cécile Bulté, docteur en histoire de l’art, chargée de cours, École du Louvre

Dans l’Italie du Trecento, Giotto di Bondone (1266 ou 67-1337) s’impose dès son vivant comme le créateur d’un nouveau langage pictural et d’une nouvelle vision du monde qui lui vaudront d’être considéré par les humanistes du Quattrocento comme le peintre d’une nouvelle subjectivité.

De fait, alors que les artistes de son époque redécouvrent la peinture d’icône à la manière byzantine, le jeune peintre, formé dans l’atelier de Cimabue, réalise, vers 1290, à Assise, un premier cycle de fresques sur la vie de saint François qui bouleverse et dépasse ces canons byzantins. L’histoire religieuse y est mise en scène dans un temps contemporain et dans un espace de profondeur, témoignant de nouvelles expériences sur la perspective et la narration. Quant aux figures, tout autant elles aussi éloignées des personnages statiques et standardisés des icônes, elles sont animées de gestes, de regards et d’émotions d’une intensité inédite.

C’est chez Giotto le point de départ d’une représentation des figures humaines de plus en plus singularisées et individualisées qui aboutira à la renaissance du portrait.

Ce cycle propose de découvrir Giotto à travers l’ensemble de son œuvre, d’Assise à Florence, des retables aux cycles de fresques en passant par la mosaïque de la Navicella à Rome. Il sera l’occasion de comprendre, à travers des analyses détaillées, comment Giotto s’est imposé comme le fondateur de la modernité en peinture.


Séance 1 : Du fond d’or au bleu du ciel : un nouveau langage pictural

Lundi 28 mai 2018, 12h30


Séance 2 : Les grands cycles de fresques : espace et narration

Lundi 4 juin 2018, 12h30


Séance 3 : L’homme et le sujet : l’invention du portrait peint

Lundi 11 juin 2018, 12h30


Séance 4 : Giotto à Florence : le peintre, la cité et l’humanisme

Lundi 18 juin 2018, 12h30


Séance 5 : Giotto et l’histoire de l’art : postérité et autorité de l’artiste moderne

Lundi 25 juin 2018, 12h30


 

Tarif

Plein tarif : 42,50 € / Tarif réduit : 25,50 € / Tarif formation continue : 52,50 (pour les 5 séances)

Lieu Auditorium
Renseignements / Réservation

Renseignements, tarifs et inscriptions au 01 55 35 19 23 et cours.regions@ecoledulouvre.fr

Horaires

28 mai, 4, 11, 18 et 25 juin à 12h30

Date(s)

  • Lundi 28 mai 2018 à 12h30

  • Lundi 4 juin 2018 à 12h30

  • Lundi 11 juin 2018 à 12h30

Plus de dates

  • Lundi 18 juin 2018 à 12h30

  • Lundi 25 juin 2018 à 12h30

Voir aussi

  • Cours du Louvre en région, Mucem

    L’École du Louvre

    Cours en régions

    En savoir plus
  • © DR

    Francisco Goya y Lucientes : des Jeux d’enfants aux Désastres de la guerre

    Cours en régions de l’École du Louvre

    En savoir plus
  • © DR

    Initiation à l’histoire générale de l’art en Europe, première année : de la Préhistoire au Moyen Âge

    Cours en régions de l’École du Louvre

    En savoir plus
  • © DR

    De l’Impressionnisme aux sources de la modernité : la peinture en France au temps de Renoir (1841-1919)

    Cours en régions de l’École du Louvre

    En savoir plus
  • © DR

    Bouddha – La légende dorée. Un destin unique marqué au sceau de la spiritualité

    Cours en régions de l’École du Louvre

    En savoir plus
  • © DR

    Le corps dans l’art médiéval

    Cours en régions de l’École du Louvre

    En savoir plus
  • © DR

    Vivre à Paris (1880-1914) : une bien Belle Époque !

    Cours en régions de l’École du Louvre

    En savoir plus