Off Frame de Mohanad Yaqubi

Off Frame de Mohanad Yaqubi

Off Frame de Mohanad Yaqubi

Dans son premier long-métrage, Mohanad Yaqubi dévoile avec une grâce et précision remarquables, l’histoire turbulente de son pays, en utilisant des images d’archives, dont la grande partie a été totalement oublié, et qui retracent la lutte des palestiniens pour l’auto-détermination et la dignité. The film se focalise sur l’Unité de Cinéma Palestinienne, à un groupe fondé dans les années 1960 par des photographes et cinéastes, et qui se voulaient à l’avant-garde de la production d’images et représentations de la lutte de leur peuple. Le groupe s’inscrivait dans la mouvance de plusieurs tendances cinématographiques militantes internationales et solidaires, notamment, le groupe Third Cinema. Yaqubi revisite Ici et Ailleurs de Jean-Luc Godard (le titre du film, Jusqu’à la Victoire, y fait une référence directe) et dessine la boucle avec une réflexion sur la réalité contemporaine de la Palestine aujourd’hui.

Suivi d’une discussion entre Mohanad Yaqubi et Jean-Pierre Rehm.


 

Producteur et réalisateur, Mohanad Yaqubi a cofondé la société de production Idioms Film à Ramallah. Membre du collectif Subversive Film, il enseigne le cinéma à l’Académie internationale des arts de Palestine.

Il a notamment produit Pink Bullet (de Ramzi Hazboun, 2014), et coproduit Habibi (de Susan Youssef, 2010), Though I Know the River is Dry (de Omar R. Hamilton, 2012), ou encore Infiltrators (de Khaled Jarrar, 2013). En 2013, Yaqubi a initié et produit Suspended Time, qui interroge le regard de neuf réalisateurs vingt ans après les accords d’Oslo.

Son film No Exit (écrit avec Omar Kheiry) a été présenté en avant-première au Festival international du film de Dubaï en 2015. Le long-métrage Off Frame a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto à l’automne 2016.

Après des études en Philosophie, Jean-Pierre Rehm a enseigné l’histoire et théorie de l’art et du cinéma. Il a été le commissaire d’expositions, auteur de monographes d’artistes et de réalisateurs. Il a aussi collaboré avec les Cahiers du Cinéma. Depuis 2002, il est le délégué général du FIDMarseille.

Tarifs

Rencontres et conférences en entrée libre
Projections (tarif séance) : 6€ / 4€
Tarif 10 séances : 40€
Tarif 5 séances : 20€

 

Lieu Mucem, J4— niveau 2
Type de public Tout Public