• Anca Benera & Arnold Estefan, Isa, por ës homou vogymuk (Indeed, we are all dust and ashes), 2011-2017, sculpture (bois), dimensions variables. © Courtesy of the artists
    Anca Benera & Arnold Estefan, Isa, por ës homou vogymuk (Indeed, we are all dust and ashes), 2011-2017, sculpture (bois), dimensions variables. © Courtesy of the artists

Persona


Bâtiment Georges Henri Rivière (GHR)—Fort Saint-Jean (320 m²) | Du vendredi 5 avril 2019 au dimanche 23 juin 2019

  • Manifestation organisée dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019

Achetez vos billets

L’exposition « Persona » questionne les notions d’identité et d’identification à travers différents subterfuges, tel le masque. 
Traditionnel ou contemporain, le masque intervient dans les différents processus de construction ou de déconstruction d’une identité. Support de création, de déguisement ou de dissimulation, il ouvre de nouveaux horizons à celui qui le porte.
En Roumanie, la pratique du masque est une tradition ancienne, remontant aux rites païens célébrant le cycle des saisons, faisant appel aux dieux et aux démons.
Prenant le masque comme point de départ, l’exposition « Persona », imaginée par la curatrice Diana Marincu, propose une nouvelle approche de la question des identités multiples. Mêlant art contemporain, folklore et arts populaires, elle confronte les créations de huit artistes roumains de générations différentes, avec des objets traditionnels roumains issus des collections du Mucem.


—Commissariat : Diana Marincu, curatrice
—Scénographie : Pascale Linderme, Agence Privée

Manifestation organisée dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019