Taïa © Abderrahim Annag

Désir et oppression, avec Abdellah Taïa (écrivain)

En quête d’amour - MP2018, Quel Amour !

Rencontres-débats/Conférences

Abdellah Taïa est l’un des premiers écrivains du monde arabo-musulman à avoir révélé publiquement son homosexualité. Il entretient depuis des liens complexes avec sa famille et avec son pays, le Maroc, où l’homosexualité est considérée comme un crime. Dans son dernier roman Celui qui est digne d’être aimé, il interroge la violence d’une société hypocrite vis-à-vis de la sexualité, et décrit comment le spectre colonial s’immisce dans le tumulte d’une relation amoureuse…

Abdellah Taïa

Abdellah Taïa est né en 1973 à Rabat. Il a publié au Seuil cinq romans, traduits en Europe et aux États-Unis, dont Le Jour du Roi (prix de Flore 2010), Infidèles (2012) et Un pays pour mourir (2015). Il a réalisé en 2014 un long métrage à partir de son roman L’Armée du Salut.

Avec les étudiants de Sciences Po Aix

Étudiante en deuxième année à Sciences Po Aix, Chjara-Stella Poggionovo est dotée d’un vif intérêt pour le domaine des langues étrangères et de la culture, où elle souhaiterait exercer par la suite. Curieuse de découvrir la culture des pays nordiques, elle envisage une année de mobilité en Suède, afin de mûrir son projet professionnel et de vivre une expérience inédite.

Loïse Jean est étudiante en Master 1 Expertise politique comparée. Après une année de mobilité universitaire à découvrir la culture latino-américaine dans le cadre de la Mission diplomatique de Palestine à Bogota, elle aimerait continuer à développer une carrière à l’international afin d’acquérir une vraie expérience professionnelle d’expatriée en Amérique latine.

Pauline Laffaille est étudiante en deuxième année du master Métiers de l’information, avec une spécialisation en communication. Son parcours universitaire, comprenant une année d’échange à Vancouver, lui a permis de découvrir la production et la programmation culturelle. Ayant une préférence marquée pour le milieu cinématographique sur lequel elle a écrit un mémoire de recherche, elle s’y projette aujourd’hui sur le plan professionnel. 

 
Dans le cadre du cycle de rencontres « En quête d’amour »
Épousant la thématique de MP2018, le Mucem se lance « En quête d’amour » à travers une série de grands entretiens menés par les étudiants de Sciences Po Aix. Angelin Preljocaj (chorégraphe), Rebecca Zlotowski (cinéaste), Éric Reinhardt, Abdellah Taïa (écrivains), Tobie Nathan (professeur émérite, spécialiste en ethnopsychiatrie), Marcela Iacub (juriste et essayiste)… Ils ont en commun d’avoir, chacun, exploré les mystères du sentiment amoureux dans leurs œuvres ou leurs écrits. Au Mucem, ils nouent un dialogue intime avec les étudiants de Sciences Po Aix, esquissant, au fil de quatre grands entretiens, un portrait de l’amour tel qu’il se vit aujourd’hui. D’une génération à l’autre, partons en quête de l’amour au XXIe siècle !
Un cycle conçu en partenariat avec Sciences Po Aix, en collaboration avec Zibeline et les lycées Georges Duby, Ibn Khaldoun, Saint-Charles et Marseilleveyre.
Tarif

Entrée libre

Lieu Auditorium
Horaires

Mercredi 21 février à 19h

Date(s)

  • Mercredi 21 février 2018 à 19h00

Voir aussi

  • MP2018, Quel Amour !

    Quel amour !

    MP2018

    En savoir plus
  • Angelin Preljocaj © Joerg Letz

    Passions incandescentes, avec Angelin Preljocaj (chorégraphe), Éric Reinhardt (écrivain) et Rebecca Zlotowski (cinéaste)

    En quête d’amour - MP2018, Quel Amour !

    En savoir plus
  • TN © Tobie Nathan

    Magie et sortilèges amoureux, avec Tobie Nathan (professeur émérite, spécialiste en ethnopsychiatrie)

    En quête d’amour - MP2018, Quel Amour !

    En savoir plus
  • © DR

    L’amour dans la cité, avec Marcela Iacub (juriste, essayiste)

    En quête d’amour - MP2018, Quel Amour !

    En savoir plus