Carte postale, AIDES, France, 2004 © Mucem

Conserver et exposer la mémoire des épidémies et de la lutte contre le sida

Conserver et exposer la lutte contre le VIH-sida

Colloques/Journées d'études/Formations

Journée d’étude

Les épidémies ne sont pas seulement des phénomènes biologiques mais avant tout des événements sociaux. Leurs existences entraînent des réactions individuelles (peurs, souffrances, croyances, etc.) comme collectives, pensées à l’échelle de la Cité comme à l’échelle globale (prévention, enfermement, stigmatisations, solidarités, etc.). De quelle manière un musée de société peut-il collecter et restituer ces éléments ? Comment peut-on rendre compte de ces comportements complexes et multiples dans une exposition ?

En invitant des historiens, des anthropologues et des professionnels de musées, nous souhaitons interroger la manière dont l’histoire sociale des épidémies et plus particulièrement du sida est conservée et/ou exposée en France, mais aussi plus largement en Europe et aux États-Unis.

Journée organisée par Françoise Loux, anthropologue (CNRS, anciennement MNATP) ; Stéphane Abriol, anthropologue (CNRS/Cerlis, Université Paris Descartes) ; Sandrine Musso, anthropologue (AMU - CNE/Ehess) ;  Renaud Chantraine, doctorant en anthropologie (IIAC/Mucem) ; Christophe Broqua (anthropologue, UMI TransVIHMI, Paris Nanterre) ;  Florent Molle, conservateur du patrimoine (Mucem).

Programme complet .pdf

 

Lieu Mucem, fort Saint-Jean I2MP
Renseignements / Réservation

Entrée libre sur inscription à i2mp@mucem.org

Voir aussi