Oenovideo Vin Emotion rouge © Mathilde de l'Ecotais

Ouverture officielle de la compétition—Séance 1

26e édition du Festival international Œnovidéo

Cinéma

Lors de la séance d'ouverture de cette 26e édition du Festival international Œnovidéo, découvrez une sélection de 6 films et court-métrages (à consommer sans modération !). En présence du grand jury présidé par la productrice Catherine Lamour et du cinéaste marseillais Emmanuel Mouret, parrain du festival.

Films en compétition 

« Être vigneron au quotidien »

France, produit par Florence Decoster, réalisé par Rémi Ratel
Durée : 5min41 

« Nous sommes une famille de vignerons et souhaitions faire une série de vidéos montrant ce qui se passe « en off » dans notre quotidien.

Ces vidéos traitent des téléphones qui passent mal à la vigne et dans les chais, des bottes, des cadeaux que nous font nos amis (… et que nous leur faisons), des débats perpétuels sur la meilleure météo à suivre, mais aussi de notre obsession pour choisir le tire-bouchon parfait.

En jouant notre propre rôle, et en engageant nos amis comme acteurs amateurs, nous montrons sous couvert d’humour qu’être vigneron n’est pas seulement un métier, mais que cela impacte également notre quotidien, une fois les portes du chai fermées… et les bottes rangées. Être vigneron est avant tout un style de vie.

Caroline a écrit le scénario, et demandé à Rémi Ratel de l’aider à réaliser les vidéos, avec une équipe réduite.

« La vie sous le bouchon »

France, produit et réalisé par Serena Porcher-Carli, Vincent Zanetto
Durée : 19min48

Image

Lolita, comme Samuel et Pierre sont de jeunes vignerons de la génération Y.

À tout juste 30 ans, leur quotidien est totalement connecté à cette vigne et leur vin qu'ils travaillent sans relâche.

Bien loin de là, de jeunes urbains se questionnent sur cette boisson et nous en livrent une représentation parfois cocasse et maladroite, mais surtout sensible et raisonnée, ouvrant une véritable réflexion sur cette génération qui évolue dans une société en pleine mutation.

« Syrah séduction »

France, produit et réalisé par Édouard Azoulay et Antoine Sfeir
Durée : 7min29

Image

Le vin et la jeunesse c'est un mariage qui battait de l'aile mais qui existe toujours. Le père d'Anaïs va lui transmettre cette passion, or l'intérêt de la jeune fille dissimule le ferment qui est l'élément déclencheur de sa curiosité.

Cette passionnée d’art est tombée amoureuse de Jérémy, un jeune homme de son âge qui met beaucoup de photos de bouteilles de vin sur les réseaux sociaux.

Anaïs va s’intéresser au nectar divin pour trouver la bouteille idéale qui le séduira, mais l’habit ne fait pas toujours le moine sur Instagram…

« Cultivare – La máquina natural »

Espagne, produit par Centset, réalisé par Oriol Gallart
Durée : 10min 28

Cultivare from Domènech.

Vidal is much more than a wine, much more than a name, a brand ... It is a new way of doing, thinking and understanding the vineyard and wine. Cultivare is the interpretation of its natural environment from the most creative side that makes each bottle unique and special.

Cultivare is culture and also the maximum expression of the land through cultural practices working with native varieties. It is the harvest of an idea that has been taken care of until the last note, from the wine to the bottle, from the design to the choice of the name.

Since its birth, Cultivare wines have been expressed through dance, music, plastic arts, videoart and Land Art. They are artistic expressions that merge with the harmonious notes of wine.

« Saison(s), l’histoire d’une création »

Belgique, produit par Marty, réalisé par Jérôme de Gerlache
Durée : 24min31

Image

Ce film propose un voyage explorant les liens entre la création d’un contenant servant à la dégustation, et l’élaboration d’un vin, du travail de la vigne à l’élévation d’un cru.

La narration est construite autour de personnalités engagées, le vigneron Stéphane Derenoncourt et la designer Matali Crasset.

Le visiteur suit les différentes étapes, passant des vignes de Castillon à la verrerie du CIAV à Meisenthal dont le directeur, Yann Grienenberger, accueille l’atelier de création. Jalonnée de questionnements et d’émotions, la création est une naissance qui trouve son accomplissement dans le partage des valeurs.

« Crémant d’Alsace, des bulles fines et festives »

France, produit par Medienkontor – Arte France, réalisé par Jean-Luc Nachbauer
Durée : 52min21

Image

Le vignoble alsacien a été marqué, par l’arrivée récente d’un jeune et fringuant « quadragénaire », qui a pris le relais des célèbres AOC « Vendanges Tardives et Grains Nobles » et qui, comme elles, a considérablement changé la donne : le Crémant, que d’aucuns n’hésitent pas à comparer au Champagne.

Serge Dubs nous invite à un singulier état des lieux. Le film traverse trois exploitations familiales qui se sont lancées dans l’effervescence, et dont les produits font bonne figure sur la prestigieuse carte de l’Auberge de l’Ill.

L’arrivée des bulles cache un autre phénomène, plus discret mais ô combien remarquable, celui de la montée en puissance des femmes dans le monde du vin, qui avec leur sensibilité, amènent incontestablement un vent nouveau.

 

Séance suivie d'une dégustation / vente de vin, en partenariat avec les Vignerons indépendants.


Festival international itinérant, Œnovidéo s’installe cette année dans la cité phocéenne à l’occasion de Marseille Provence Gastronomie 2019. Il présente une centaine de films en compétition issus d’une vingtaine de pays à l’auditorium du Mucem (fictions et documentaires, courts, moyens et longs métrages) ; ainsi qu’une exposition internationale de photographies, Terroirs d’images (sur le thème « Le vin, la vigne et le sacré »), au Centre de la Vieille Charité.
Lieu Auditorium
Renseignements / Réservation

Entrée libre sur réservation, valable jusqu'à 15 mn avant la projection.
Réservez votre place

Horaires

Le jeudi 13 juin de 15h30 à 18h

Voir aussi

  • Oenovideo -Vin-Emotion- Rouge © Mathilde de l'Ecotais

    Festival international Œnovidéo

    Cinéma, films, photos… et vin

    En savoir plus