couverture - Sanjay Subrahmanyam

Sanjay Subrahmanyam

Programmation

Comment être barbare en Inde - Conférence du cycle "Civilisation et barbarie"

Entre janvier et décembre 2014, le Mucem a initié le cycle de grandes conférences «Pensées du monde». Accompagnés par l’essayiste et historien des idées Tzvetan Todorov, Patrick Chamoiseau, Carlo Ginzburg, Anne Cheng, Sanjay Subrahmanyam, Achille Mbembé et Elias Khoury ont partagé avec nous l’indispensable «regard de l’autre» sur la dualité «civilisation/barbarie». Leurs noms font entendre la présence des Antilles, du Moyen-Orient, de l’Europe, de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique. Dans cette histoire où, sous prétexte de civilisation, le monde occidental a trop souvent imposé son modèle voire son empire, ces auteurs nous convient à un regard critique et décentré.

Né en 1961 à New Delhi, spécialiste de l’Asie du Sud des XVIe et XVIIe siècles et de l’empire colonial portugais en Asie, maîtrisant de nombreuses langues, Sanjay Subrahmanyam rejoint en 1994 le Centre d’études sur l’Inde et l’Asie du Sud en France. Il est ensuite nommé directeur à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), puis enseigne à Oxford à l’Institut d’études orientales avant de rejoindre en 2004 l’université de Californie à Los Angeles. Croisant les archives pour proposer une «histoire connectée», Sanjay Subrahmanyam met en conversation les points de vue occidentaux et ceux des peuples anciennement colonisés.

À lire: Vasco de Gama: légende et tribulations du vice-roi des Indes, Alma Éditeur, 2012

Comment être un étranger: de Venise à Goa, XVIe-XVIIIe siècles, Alma éditeur, 2013

 

Conception graphique: David Poullard

Télécharger au format .pdf Tous nos livres