couverture - Patrick Chamoiseau

Patrick Chamoiseau

Programmation

Civilisation-barbarie, relation - Conférence du cycle "Civilisation et barbarie"

Entre janvier et décembre 2014, le Mucem a initié le cycle de grandes conférences «Pensées du monde». Accompagnés par l’essayiste et historien des idées Tzvetan Todorov, Patrick Chamoiseau, Carlo Ginzburg, Anne Cheng, Sanjay Subrahmanyam, Achille Mbembé et Elias Khoury ont partagé avec nous l’indispensable «regard de l’autre» sur la dualité «civilisation/barbarie». Leurs noms font entendre la présence des Antilles, du Moyen-Orient, de l’Europe, de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique. Dans cette histoire où, sous prétexte de civilisation, le monde occidental a trop souvent imposé son modèle voire son empire, ces auteurs nous convient à un regard critique et décentré.

Auteur de romans, de contes et d’essais, penseur de la créolité, Patrick Chamoiseau, né en 1953 à Fort-de-France (Martinique), a également écrit pour le théâtre et le cinéma. En 1989, il participe à l’Éloge de la créolité, manifeste d’un courant qui connaîtra un écho retentissant dans les milieux littéraires antillais. Son troisième roman, Texaco, grande épopée racontant les souffrances de trois générations de Martiniquais de l’esclavage à nos jours, remporte le prix Goncourt. Avec Édouard Glissant, il développera le concept de mondialité, fondé sur l’ouverture et la protection des cultures. Dans Écrire en pays dominé, il interroge cette «domination qui ne se voit plus», et tente de résoudre par l’écriture la tension avec la langue du dominant.

À lire : Texaco, Gallimard, 1992

Une enfance créole, Gallimard, 1993, 1994, 2005

Écrire en pays dominé, Gallimard, 1997

Quand les murs tombent ; l’identité nationale hors-la-loi ? avec Édouard Glissant, Galaade Éditions, 2007

L’Empreinte à Crusoé, Gallimard, 2012.

 

Conception graphique: David Poullard

Télécharger au format .pdf Tous nos livres