• Mon MuCEM
    Déjà inscrit
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour MuCEM - Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée.
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    To prevent automated spam submissions leave this field empty.
    Inscrivez-vous
    Inscrivez-vous à Mon MuCEM afin de bénéficier de nombreux avantages.
    Stay
-A +A

D’où vient l’avenir ?

Rencontre-débat en musique autour du projet « Alefba. Monde des musiques »

 

La question de l’universel en musique nous revient de plein fouet avec la mondialisation.
Quand on voit, dans le film Sugar Man, le musicien Sixto Rodríguez, faire avec la même langue anglaise et la même musique, un flop aux USA, et un triomphe en Afrique du Sud qui ne s’explique que par le contexte émotionnel et politique lié à l’apartheid, on comprend combien, anthropologiquement, l’art musical est lié aux sociétés qui le produisent et le reçoivent.


Au-delà des clivages culturels, Fabrizio Cassol travaille avec Aka Moon depuis vingt ans avec une visée obstinée : atteindre un espace musical imaginaire où les mêmes signes emportent les mêmes significations. Avec lui, à Royaumont, lieu où se forme cet imaginaire transculturel, AlefBa est la rencontre unique entre musiciens européens, arabes et turcs, réunis pour trouver ensemble le sésame de l’intercompréhension.


Dégager une structure commune, rythmique, mélodique, harmonique, timbrique. Mais cela ne suffit pas. Créer un affect commun entre musiciens. Mais cela ne suffit pas. Penser l’adresse au(x) public(s). Alors, peut-être…
Nous savons aujourd’hui que cultures et territoires sont découplés, et qu’avec la circulation globale des musiques, nous créons des ethnoscapes imaginaires (Arjun Appaduray). Avec les diasporas et l’information numérique, « la » musique arabe, pensée en Europe depuis le Baron d’Erlanger et le Congrès du Caire (1932) dans un concept unificateur, mais qui toujours avait été plurielle, brasse et mixe désormais un nombre infiniment plus vaste de langages musicaux : cantilation coranique, musique arabe classique, musique berbère, musiques africaines nubiennes, stambouli et autres, malouf, maqams irakiens, rap, slam, rock, jazz et musiques improvisées, musiques ottomanes et tziganes, musique contemporaine - et toutes les arborescences de leur combinaison.


Les vibrations profondes qui parcourent les mondes arabes redistribuent ainsi les cartes musicales. La vision traditionnelle européenne, ancrée dans un espace temps référencé par rapport à l’Europe, ne fonctionne plus. AlefBa est ainsi une tentative pour créer une oeuvre qui parle aux musiciens arabes et européens, et au-delà, à tous…AlefBa, un oratorio de la rue, une place Tahrir en filigrane, où l’espérance humaine se fait chant ?
D’où vient l’avenir ? Par delà ces questionnements sur la manière de faire le futur dans le présent, d’Aix au Caire, de Bruxelles à Royaumont en passant par Marseille, Fabrizio et tous les musiciens d’AlefBa auront gagné les coeurs, si leur musique n’est pas méprise, mais surprise.

 

Frédéric DEVAL — Directeur Programme Musiques Transculturelles, Fondation Royaumont
Thierry FABRE — Responsable du développement culturel er des relations internationales du MuCEM
Bernard FOCCROULLE — Directeur Général du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence

 

Initiées en 2007 par le Festival d’Avignon, les Rencontres européennes proposent un espace de réflexion et de débats envisageant le projet européen par le prisme de l’art et de la culture. Élagies en 2008 au Festival d’Aix-en-Provence, puis en 2010 aux Rencontres d’Arles, elles constituent l’endroit privilégié d’un échange entre spectateurs, artistes, opérateurs culturels et représentants politiques, économiques et de la société civile. Cette année, elles poursuivront leur questionnement, lors de demi-journées accueillies dans chaque festival, le 7 juillet à Arles, le 10 à Avignon et cette année le 11 au MuCEM à Marseille, au travers de grands débats.

Tables-rondes organisées dans le cadre des Rencontres européennes des Festivals d’Aix-en-Provence, d’Avignon et d’Arles, en partenariat avec la Fondation Royaumont et en collaboration avec More Europe.

 

> Téléchargez le programme complet

 


 

PROGRAMME


Introduction
Bernard Foccroulle , Thierry Fabre, Frédéric Deval


1. LA FABRIQUE D’UNE OEUVRE : ALEFBA 15h00 • 16h00
Avec Talia Bachir, Fawaz Baker, Fabrizio Cassol, Frédéric Deval, Bernard Foccroulle, Denis Laborde, Jean Lambert, Magic Malik, Ahmet Misirli, Amir El Saffar, Mustapha Saïd.
Modération : Arnaud Laporte.


2. QUELLES MUSIQUES POUR DEMAIN ? 16h00 •17h00
Avec Khaled Aljaramani, Khayam Allami, Elisabeth Cestor, Tamer Abu Ghazaleh, Fawaz Baker, Frédéric Deval, Bernard Foccroulle, Jean Lambert.
Modération : Arnaud Laporte et Denis Laborde.


3. DANS UN MONDE EN MUTATION, QUELLE VISION DES ARTISTES ? 17h00 • 18h00
Introduction Leila Chahid.
Avec Ahmed El Attar, Fabrizio Cassol, Leila Chahid, Frédéric Deval, Thierry Fabre, Bernard Foccroulle, Jean-Charles Depaule, Jan Goossens, Denis Laborde, Magic Malik, Sofiane Ouissi.
Modération : Arnaud Laporte.
Cette table ronde prend place dans la programmation de MORE Europe le 11 juillet à Marseille, en partenariat avec Marseille Provence 2013, la Villa Méditerranée, le MuCEM et le Bureau de la Commission européenne à Marseille et en collaboration avec l’EHESS.

 

7 juillet 10h - 12h – Théâtre d’Arles
En quoi le souvenir et la nostalgie du passé nourrissent-ils aujourd’hui le processus créatif ? Les Rencontres d’Arles donnent la parole aux photographes et artistes plasticiens dont le travail interroge la place de la mémoire, individuelle ou collective, objective ou rêvée, dans la création contemporaine.


10 juillet 11h30 - 13h – Jardin de la rue de Mons – Avignon
Au Festival d’Avignon, en partenariat avec le Relais Culture Europe, la discussion s’attachera à évaluer les possibilités de transformations qu’offre l’art sur un territoire. Quel rôle le courage des artistes et des acteurs culturels joue-t-il dans ce processus ? En quoi permet-il d’agir et d’expérimenter librement ?

 

28 septembre 2013 10h - 13h - Fondation Royaumont

Atelier d’idées à la Fondation Royaumont – « EST-CE LA FIN DE "LA" MUSIQUE ARABE ? »
Deuxième volet de l’atelier d’idées, qui se poursuivra à la Fondation Royaumont à l’occasion de la reprise de la création AlefBa.
Avec : les artistes d’AlefBa, D. Laborde (CNRS/EHESS), J. Lambert (CNRS/CREM), A. El Attar (Festival D-CAF, Le Caire), F. Deval et d’autres intervenants.
renseignements et inscriptions : 01 34 680 550 — www.royaumont.com

 


 

INTERVENANTS


Tamer Abu Ghazaleh — Musicien, chant, oud et bouzouk (Le Caire / Egypte)
Khayam Allami — Musicien, oud, critique (London / UK//Irak)
Ahmed Al Attar — Directeur Festival D-CAF (Le Caire / Egypte)
Khaled Aljaramani — Musicien, oud, compositeur (Sweida Syrie// Paris /France)
Talia Bachir — Doctorante à l’EHESS
Fawaz Baker — Architecte, musicien, oud, ex Directeur du Conservatoire d’Alep, conseiller artistique Alefba (Alep / Syrie // Paris / France)
Fabrizio Cassol — Compositeur, musicien, saxophone, fondateur de l’Ensemble Aka Moon (Bruxelles / Belgique)
Elisabeth Cestor — MuCEM / Adjointe auprès du Responsable du développement culturel er des relations internationales (Marseille/France)
Leila Chahid — Ambassadrice de Palestine auprès de l’Union européenne, la Belgique et le Luxembourg
Jean-Charles Depaule — Directeur de Recherches au CNRS, anthropologue
Frédéric Deval — Fondation Royaumont / Directeur Programme Musiques Transculturelles (Royaumont / France)
Amir El Saffar — Musicien, trompette, voix, santur (Irak // New York /USA)
Thierry Fabre — MuCEM / Responsable du développement culturel er des relations internationales (Marseille/France)
Bernard Foccroulle — Directeur Général du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence (Aix/France)
Jan Goossens — Directeur artistique du Théâtre Royal Flamand, KVS (Bruxelles/Belgique)
Denis Laborde — Directeur de Recherches CNRS / EHESS (France )
Jean Lambert — Maître de conférences au CNRS / CREM (Centre de recherches en ethnomusicologie)
Magic Malik — Compositeur – musicien, flûte (France)
Ahmet Misirli — Musicien, derbouka (Istanbul/ Turquie)
Sofiane Ouissi — Chorégraphe (Tunisie)
Mustapha Saïd — Compositeur – musicien, oud, voix, Directeur AMAR Foundation (Le Caire / Beyrouth)

Partager
 

Tarif(s)  : 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieu : Fort Saint Jean | Place d'Armes

Type de public :

Tout Public

Jours et horaires :

Jeudi 11 juillet à 15h