Sous le lampadaire Photo_Deutsche Kinemathek

La Cinémathèque allemande : Soirée d'ouverture

Cinéma

Cycle Le rendez-vous des cinémathèques

« Le rendez-vous des cinémathèques » propose des rencontres et des projections en partenariat avec des cinémathèques d’Europe et de Méditerranée. Chaque année, une nouvelle cinémathèque est mise à l’honneur au Mucem.

Après la Cinémathèque de Bologne en 2016 et celle du Portugal la saison passée, le Mucem invite la Cinémathèque allemande de Berlin : chaque mois, de novembre 2017 à juin 2018, rendez-vous à l’auditorium pour découvrir une sélection de longs-métrages récemment restaurés. De Weimar à la chute du mur, un voyage en images à travers l’histoire de l’Allemagne et de son cinéma. 

Chaque séance est introduite par un critique ou un programmateur de la Cinémathèque allemande.
En partenariat avec le Goethe Institut.

 


La Cinémathèque allemande


19h - Conférence d'ouverture

Par Rainer Rother (directeur artistique de la Cinémathèque).

Créée en 1963, la Cinémathèque allemande (Deutsche Kinematek) est installée depuis 2000 dans le remarquable complexe architectural du Sony-Center (sur la Potsdamer Platz à Berlin). Elle dispose de riches collections (26 000 films, 28 000 costumes, 22 000 affiches, etc.), en partie exposées dans le Musée du cinéma et de la télévision voisin.

Lors de cette conférence inaugurale, Rainer Rother nous présente l’histoire et les enjeux de la Cinémathèque allemande, et nous introduit au cycle de films proposés au Mucem, au fil de cette nouvelle saison du « Rendez-vous des cinémathèques ».

Conférence suivie d’un cocktail.

Sous le lampadaire


21h - Ciné-concert

De Gerhard Lamprecht (Allemagne, 1928, 2h11), VOSTFR

Musique composée par Donald Sosin et interprétée en direct par Joshua Groffman

La jeune Else rêve de faire carrière dans le music-hall pour échapper à la pauvreté. Mais son père ne l’entend pas de cette oreille. Après une violente dispute, elle s’enfuit et rencontre un soi-disant agent d’artistes. Le bellâtre n’a aucun mal à la séduire. Très dure sera la chute...

Cinéaste injustement oublié, Gerhard Lamprecht dresse un tableau sans concession du Berlin des années folles alors que la crise économique se profile. Tourné en 1928, ce film, considéré comme annonciateur du passage du muet au parlant, est proposé ici en version ciné-concert.

Tarif

6€/4€

Place Auditorium
Day and time

Vendredi 17 novembre, 19h